Prisonniers de guerre - 2012 Nancy

De Wicri Lorraine
Aller à : navigation, rechercher
Collection Musée Barrois - Bar-le-Duc Inv. 988.3. Attribuée à Gérard Richier, Le Captif, bas-relief, v. 1575-1580. Photo P. Martin

Le colloque Les prisonniers de guerre (XVe - XIXe siècles) : entre marginalisation et reconnaissance, se déroule, du 5 au 7 novembre 2012, à Nancy.

Présentation

Ce colloque est destiné à ouvrir un champ d’études encore peu travaillé, celui des prisonniers de guerre à l’époque moderne, dans le contexte du développement de l’État moderne et d’armées aux effectifs nationaux croissants. On connaît les travaux portant sur les guerres contemporaines, dont les éléments peuvent servir de points de référence sans pour autant sombrer dans une histoire téléologique.

La perspective globale de cette rencontre consiste à partir de la fin du Moyen Âge et de ses pratiques à l’égard des prisonniers, pour en arriver au XIXe siècle, moment où se développent et s’institutionnalisent progressivement droits et statuts des prisonniers. Il s’agit ainsi d’analyser un processus essentiel dans l’humanisation des prisonniers de guerre, d’après les critères actuels, en s’attachant à montrer ce que signifiait être prisonnier avant l’entrée dans le XXe siècle.

Afin de jeter les bases d’une réflexion d’ensemble, plusieurs thèmes seront abordés. Celui de la capture, moment clef qui détermine le passage du soldat en capacité de se défendre et de se battre à celui de prisonnier. Logiquement, ce sont alors les conditions de la captivité qui sont abordées, ce qui permet de se diriger vers la question du droit et du statut. Pour ne pas se limiter à ces aspects formels et institutionnels, il a semblé utile d’ouvrir le champ d’analyse des représentations sur les prisonniers et de ces derniers sur eux-mêmes. De même, une approche du thème religieux paraît nécessaire pour éclairer le rôle de la foi dans l’acceptation de son sort mais aussi dans le traitement du prisonnier.

Comité scientifique

  • Olivier Chaline - Université de Paris IV-Sorbonne
  • François Cochet - Université de Lorraine
  • Philippe Martin - Université de Lyon 2
  • Laurent Jalabert - Université de Lorraine

Organisation

Programme

Lundi 5 novembre

  • 13h30 : Accueil
  • 14h00 : Introduction, par Laurent Jalabert - Université de Lorraine
  • 14h15 - 16h15 : Religion et prisonniers
    • Prisonniers de guerre et saints libérateurs (XVe-XVIIIe s.), par Bruno Maes - Université de Lorraine
    • Le prisonnier chrétien : foi et soutien spirituel à l’époque moderne, par Philippe Martin - Université de Lyon 2
    • Visite ou délivrance : représentations de la charité et de la bienfaisance à l'égard des prisonniers à l'époque moderne, par Pierre Wachenheim - Université de Lorraine
  • 16h15 - 17h35 : Du champ de bataille à la capture
    • Le statut de prisonnier de guerre et les lois de la rançon pendant la guerre de Cent Ans, par Remy Ambühl - Université de Southampton (Royaume-Uni)
    • Le sort des prisonniers sur le champ de bataille aux XVIIe-XVIIIe siècles, vers une humanisation ?, par Frédéric Chauvire - CERHIO, Université de Rennes 2

Mardi 6 novembre

  • 9h00 - 11h50 : Le prisonnier en représentation
    • L’image du captif de l’antiquité à l’époque classique ou la lente émergence d’un scrupule, par Jérôme Delaplanche - Agence Franc-Museum
    • Le discours sur les prisonniers de guerre, des Lumières à la Révolution, par Hugues Marquis - IUFM de Poitiers
    • Prisonnier de guerre : du survivant suspect à la victime traumatisée, une vision irénique ?, par Jean-Michel Chaumont - Université catholique de Louvain (Belgique)
    • Regarder l'ennemi: les prisonniers de guerre français et l'opinion publique en Allemagne (1870/1871), par Heidi Mehrkens - St-Andrews University (Royaume-Uni)
  • 14h00 - 17h40 : Le droit et les statuts
    • Entre représailles et indispensable coopération : la gestion administrative des marins prisonniers de guerre pendant la guerre de la Ligue d’Augsbourg, par Stéphane Perréon - CERHIO – CRHIA, Université de Rennes II
    • Être prisonnier de guerre pendant la guerre de Succession d'Autriche : expériences françaises, au regard du droit des gens, par Sandrine Picaud-Monnerat - Berne (Suisse)
    • La fin du régime de prisonnier sur parole : naissance de la captivité de guerre moderne, par David Rouanet - Université de Paris IV
    • Textes conventionnels : le chemin du droit international des prisonniers, par François Cochet - Université de Lorraine
    • Le droit au secours des prisonniers au XIXe siècle, par Jean-François Pitteloud - CICR, Genève

Mercredi 7 novembre

  • 9h00 - 16h50 : Conditions de captivité
    • Les prisonniers espagnols en France pendant la guerre de Trente Ans : quels enjeux? L'exemple de l'Ouest de la France (1643-1659), par Yann Lagadec - Université de Rennes 2
    • Kriegsgefangene der Reichsarmee im Neunjährigen Krieg und im Spanischen Erbfolgekrieg (1688-1714), par Max Plassmann - Historisches Archiv Köln (Allemagne)
    • Faire face à la détention. Représentations et stratégies des prisonniers de guerre marins dans le Finistère au début des Guerres révolutionnaires, par Youenn Le Prat - École navale de Brest
    • Prisonniers de guerre pendant la Guerre de Hollande, par Wilhelm Frijhoff - VU-University, Amsterdam (Pays-Bas)
    • Les prisonniers de guerre hollandais de la bataille de Fleurus, par Paul Vo-Ha - LAHRA, Université de Lyon 2
    • La figure des prisonniers de guerre (Européens et Ottomans) à travers les récits de l'expédition de Candie (1667- 1669) : entre mort, souffrance et trahison, par Özcan Bardakczi - Université de Mulhouse
    • Un "traitement spécial" ? Les prisonniers de guerre polonais en Russie (1812 – 1815), par Andrzej Nieuwazny - Université de Torun (Pologne)
  • 16h50 : Conclusions, par Olivier Chaline - Université de Paris IV-Sorbonne, Centre d’Histoire de l’Europe Centrale

Modalités pratiques

  • Lieu : Campus Lettres et sciences humaines - Salle G04 - Nancy

Voir aussi