Le vocabulaire politique arabe 2014 Nancy

De Wicri Lorraine
Aller à : navigation, rechercher

Le colloque Le vocabulaire politique arabe : état des lieux et perspectives, organisé dans le cadre du laboratoire Littératures, Imaginaire, Sociétés, se déroule à Nancy le 22 octobre 2014.

Présentation

La politique est une passion arabe contemporaine dont la fièvre est montée d’un cran à la faveur du « Printemps arabe » (2011). Jamais, on n’a vu autant de sites web, d’articles de journaux, d’émissions radiophoniques et télévisées, traitant de toutes sortes de sujets politiques. La libération de la parole aidant, cette profusion de sources et de publications s’est accompagnée d’une production impressionnante de données textuelles, avec un recours extensif à une terminologie spécifique et un vocabulaire riche et innovant.

Ces usages ne concernent pas uniquement la presse et les médias, ils touchent également les ouvrages de sciences politiques et les publications traduites au Maghreb comme au Machrek. Avec la montée en puissance de l’islam politique, le vocabulaire s’est progressivement teinté d’une coloration islamique, que les tenants d’une séparation de l’État et de la religion n’ont pas manqué de contester et de critiquer, en faisant des propositions originales telle que celle d’« État civil » (dawla madaniyya) pour éviter l’expression polémique d’« État laïque » (dawla ‘ilmāniyya).

Du nationalisme arabe jusqu’à l’islamisme radical, en passant par le clanisme et le tribalisme, présents dans les sociétés arabes, le vocabulaire politique a connu une expansion et un enrichissement sans précédent au cours des dernières décennies. Il offre aujourd’hui une telle diversité et une telle variété régionale qu’il n’est plus possible d’ignorer.

Ce colloque regroupera des chercheuses et des chercheurs intéressés au vocabulaire politique arabe et travaillant sur la dynamique des changements en cours au Maghreb et au Machrek. Il a pour ambition non seulement de faire l’état des lieux de ce vocabulaire, mais aussi d’explorer de nouvelles pistes de recherches pour mieux comprendre l’impact des bouleversements récents sur la langue et la culture arabes contemporaines. Aussi, les contributions devront allier l’analyse et la synthèse dans le cadre d’une approche originale et fondée sur des documents écrits ou audiovisuels précis. L’objectif est de permettre au public de se faire une idée précise d’un vocabulaire riche et complexe, dans une phase de transition politique qui n’a pas fini de surprendre et d’étonner dans le monde entier.

Axes de réflexion

  1. Origine et originalité du vocabulaire politique arabe : naissance et développement, adaptation à la modernité, expression du progrès et de l’archaïsme, procédés de création lexicale, mécanismes symboliques d’expression, enjeux culturels et limites linguistiques…
  2. Vocabulaire politique et pratiques discursives : types de discours politiques, registres langagiers, types d’arabe employé, instrumentalisation et légitimation du pouvoir…
  3. Vocabulaire politique et politiques d’arabisation : diglossie et polyglossie, acteurs, buts et réalités, enjeux et limites de l’arabisation, rôle des médias transfrontaliers…
  4. Terminologie politique et traductologie : procédés, transfert, adaptation, enseignement, tendances institutionnelles et usages de la jeunesse arabe, printemps arabe et sciences politiques…

Informations pratiques

  • Date limite de réception des propositions : 30 mars 2014
  • Notification d'acceptation aux auteurs : 30 avril 2014

Organisateurs

Voir aussi