Ave Maria à 2 chœurs (Jacobus Gallus)

De Wicri Musique
Aller à : navigation, rechercher
Une miniature de la même période : L'Annonciation, extraite des Grandes Heures d'Anne de Bretagne

Cette page présente un Ave Maria pour 2 cœurs (8 voix) composé par Jacobus Gallus.

Elle a été publiée dans son recueil Opus Musicum, publié en 1590 à Prague.

À partir de l'original, nous présentons deux transcriptions :

  • celle de Vladimir Ursic, publiée sur le site ChoralWiki.
  • celle de Jacques Barbier, publiée par les éditions À cœur joie.

La comparaison des transcriptions avec l'original montre quelques différences dans les interprétations et révèle probablement une erreur d'imprimerie.

Pour des raisons liées aux droits de la propriété intellectuelle, seule la versions de Vladimir Ursic peut être ici donnée dans son intégralité.

Résumé

Jacques Barbier présente ainsi cette pièce[1] :

Résumé : Cette prière mariale est souvent mise à l'honneur par les musiciens de la Renaissance et toujours avec le même souci de donner une œuvre orante, sobre sans artifice aucun de la part du compositeur comme pour mieux souligner la seule importance de la Vierge. Malgré l'effectif à huit voix du double chœur, Jacobus Gallus se plie au genre avec une pièce courte (la plus brève de son immense production) aux tessitures confortables et des lignes vocales qui se fondent les unes aux autres en s’enchaînant naturellement d'un chœur à l'autre. Entièrement construite sur le procédé de l'alternatim à l'instar des litanies où un groupe répond à l'autre, il faut attendre les trois dernières mesures pour que les deux chœurs se superposent enfin (avec l'invocation Jesus Christus) et toujours avec une infinie douceur.


Partitions

Manuscrit

Ténor chœur 2

L'Ave Maria démarre au troisième système (il est précédé par la fin d'un Pater noster).

On notera une altération (dièse) sur la note fa correspondant au début de la syllabe « ri » de Maria.

Gallus Ave Maria 8 v manuscrit tenor choeur 2.png

Édition originale

On notera une absence d'altérations de type dièse dans la majorité des partitions. Elles ne figurent que dans les partitions alto et ténors du choeur 1 et soprano du choeur 2.

Chœur 1
Gallus Ave Maria 8 v soprano choeur 1.png Gallus Ave Maria 8 v alto choeur 1.png
Soprano Alto
Gallus Ave Maria 8 v ténors choeur 1.png Gallus Ave Maria 8 v basse choeur 1.png
Ténors Basses
Chœur 2
Gallus Ave Maria 8 v Manuscriptorium soprano choeur 2.png Gallus Ave Maria 8 v alto choeur 2.png
Soprano Alto
Gallus Ave Maria 8 v ténor choeur 2.png Gallus Ave Maria 8 v basse choeur 2.png
Ténors Basses

Transcriptions

Une trancription complète

Voici la version de Vladimir Ursic.

On notera la présence du dièse sur les voix ténors.

Cliquer sur l'image pour accéder à la partition dans son intégralité

Pour une écoute synthétique

Pour écouter la version extraite du site ChoralWiki
Pour écouter une autre version (synthétisée)

Variantes de transcription

Nous donnons ici la partition des ténors du deuxième chœur.

Les 2 transcriptions restituent une altération (dièse) probablement oubliée par l'imprimeur dans les premières mesures.

L'original

Un fac-similé extrait d'Opus Musicum.

Gallus Ave Maria 8 v ténor choeur 2.png


 

La transcription de Vladimir Ursic

La partition donne un ensemble de directives très précises sur le rythme et les nuances.

On notera des variantes dans la tonalité comme un début des descente chromatique sur le premier in mulieribus.


<<
 \new Staff 
  \with {midiInstrument = #"cello"} {
 \relative bes' {
    \key d \minor \time 4/4 | % 1
    R1*2 | % 3
    \time 2/4  R2*2 | % 5
    \numericTimeSignature\time 4/4  | % 5
    bes1 
    a2 \<  g2 \> 
    \time 2/4  | % 7
    fis2 \< \! ( 
    \time 3/4  | % 8
    g2 \> ) a4 \! | % 9
    c4. c8 c4 
    bes2 \< a4 \! \> ~ | % 11
    a4 \! a4 \rest a4 \rest | % 12
    R2. | % 13
    a2 \p  a4 \mp| % 14
    \time 2/4 a2  \mf 
    g2 \f | % 16
    g2 \> ~ | % 17
    g2 ~ | % 18
    \time 3/4  | % 18
    g4 \pp \! a4 \rest a4 \rest | % 19
    R2. | \barNumberCheck #20
    \time 2/4  R2 | % 21
    \time 3/4  | % 21
    d4. \mp \< d8 d4 \! 
    \time 2/4  f8 [ es8 ] d8 [ c16 bes16 ] | % 23
    a8 [ bes8 ] c4 | % 24
    d2 \> \! | % 25
    R2*3 | % 28
    fis4 \mp fis4 
    e4 d4 | \barNumberCheck #30
    c4 f8 \rest d8 | % 31
    cis8 c8 bes8 g8 | % 32
    a2 | % 33
    R2 | % 34
    a4 \rest \p d4 | % 35
    c8 bes8 es8 c8 
    bes2 | % 37
    R2*5 | % 42
    a4 \rest \pp bes4 
    a4 \< g4 | % 44
    fis4 \! bes4 | % 45
    c4 d4 | % 46
    bes4 c4 | % 47
    a2 \> | % 48
    \numericTimeSignature\time 4/4  | % 48
    g2 \! f2 \rest | % 49
    R1 \break | \barNumberCheck #50
    d'2 c2 | % 51
    bes2 a2 | % 52
    d2 \p c2 \< | % 53
    bes2 ( a2 ) | % 54
    g1 \! \f ~ | % 55
    g1 \> ~ | % 56
    g2 \pp \! f2 \rest \bar "|."
    }
 }

\addlyrics { 
\lyricmode {
  A -- ve Ma -- ri -- a
  gra -- ti -- a ple -- na
  gra -- ti -- a ple -- na
  Do -- mi -- nus te --  \skip4 \skip4 \skip4 \skip4 \skip4 \skip4  \skip4 cum
  Be -- ne -- di -- cta tu in mu -- li -- e -- ri -- bus 
 in mu -- li -- e -- ri -- bus 
et be  -- ne di -- ctus fru -- ctus ven -- tris tu -- i Je -- sus Chri --
    "stus," Je -- sus Chri -- stus --
} } 

>>

 

La transcription de Jacques Barbier

Hormis le fa dièse du début, toute la partition respecte fidèlement l'original.


<<
 \new Staff 
  \with {midiInstrument = #"cello"} {
 \relative bes' {
    \key d \minor \time 2/2 | % 1
    R1*2 
    R2*2 
    bes1 
    a2   g2  
    fis2  \! ( 
    g2  ) a4 \! | % 9
    c4. c8 c4 
    bes2  a2 
    r1 r4 a2 a4 
    g2 g2 g2 r2
    r1 
    r4 d'4.  d8 d4  
    f8 [ e8 ] d8 [ c16 bes16 ] 
    a8 [ bes8 ] c4 
    d2 
    r2 r1
    f4 f4 e4 d4 
    c4  r8 d8 c8 
    c8 bes8 g8 | % 32
    a2 | % 33
    R2 | % 34
    r4 d4 
    c8 bes8 es8 c8 
    bes2 
    r2 r1 r1 | % 25
    r4 bes4 
    a4  g4 
    f4  bes4 
    c4 d4 | % 46
    bes4 c4 | % 47
    a2 
    g2 
    r2 r1
    d'2 c2 | % 51
    bes2 a2 | % 52
    d2  c2 | % 53
    bes2 ( a2 ) | % 54
    g\breve  \bar "|."
    }
 }

\addlyrics { 
\lyricmode {
  A -- ve Ma -- ri -- a
  gra -- ti -- a ple -- na
  gra -- ti -- a ple -- na
  Do -- mi -- nus te --  \skip4 \skip4 \skip4 \skip4 \skip4 \skip4  \skip4 cum
  Be -- ne -- di -- cta tu in mu -- li -- e -- ri -- bus 
 in mu -- li -- e -- ri -- bus 
et be  -- ne di -- ctus fru -- ctus ven -- tris tu -- i Je -- sus Chri --
    "stus," Je -- sus Chri -- stus --
} } 

>>

Matériel d'entraînement pour choristes

Pour la partition de Vladimir Ursic :

Pour la partition de Jacques Barbier :
À titre d'exemple[2]

Voir aussi

Notes
  1. https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01233626/
  2. Pour conformité avec les droits d'exploitation.
Liste des évènements où cette œuvre est interprétée :



Liens externes