Serveur d'exploration sur l'opéra

Attention, ce site est en cours de développement !
Attention, site généré par des moyens informatiques à partir de corpus bruts.
Les informations ne sont donc pas validées.

Ritter, Sultan, Biedermann: Eine Ikonologie Blaubarts vom 17. - 21. Jahrhundert

Identifieur interne : 000099 ( PascalFrancis/Checkpoint ); précédent : 000098; suivant : 000100

Ritter, Sultan, Biedermann: Eine Ikonologie Blaubarts vom 17. - 21. Jahrhundert

Auteurs : Ruth Neubauer-Petzoldt

Source :

RBID : Francis:13-0171069

Descripteurs français

English descriptors

Abstract

Depuis le XVIIème siècle, quatre modes de représentation dominants se manifestent dans l'iconologie de La Barbe Bleue en Allemagne, France et Angleterre. D'une part, la Barbe Bleue apparaît comme le chevalier d'un Moyen Age imaginaire, et de l'autre, comme un sultan, un despote oriental dans une ambiance luxueuse. Ces deux types de transformation imaginative ne constituent pas seulement des anachronismes qui l'excluent des réalités socio-politiques, économiques et idéologiques ; ils conduisent aussi à un domaine fantastique où la Barbe Bleue peut être idéalisé ou érotisé, en tant qu'homme charmant, puissant ou dangereux, ce qui peut, cependant, le faire tourner en personnage démoniaque, animal et pulsionnel. Troisièmement, la représentation de la Barbe Bleue en tant que cavalier élégant ou gentilhomme est une forme de réduction du chevalier sans chevalerie - un caractère qui a souvent été interprété comme un esthète snobinard. Plus tard, dans une phase plus moderne, la Barbe Bleue fait semblant d'honnête homme dont l'aspect n'évoque en rien le tueur en série ; même son trait distinctif, la barbe bleue, a presque disparu. Ce dernier personnage a été adapté par une grande variété de média, du film à l'opéra, où il apparaít comme un caractère mélancolique ou comique, miniaturisé ou fort exagéré en ce qui concerne la cruauté du tueur en série démasqué. Ces quatre stéréotypes dominent les visualisations de la Barbe Bleue jusqu'á ce jour, en utilisant les modèles mythiques et historiques de la Barbe Bleue dans une simultanéité continue du non-simultané.


Affiliations:


Links toward previous steps (curation, corpus...)


Links to Exploration step

Francis:13-0171069

Le document en format XML

<record>
<TEI>
<teiHeader>
<fileDesc>
<titleStmt>
<title xml:lang="GER" level="a">Ritter, Sultan, Biedermann: Eine Ikonologie Blaubarts vom 17. - 21. Jahrhundert</title>
<author>
<name sortKey="Neubauer Petzoldt, Ruth" sort="Neubauer Petzoldt, Ruth" uniqKey="Neubauer Petzoldt R" first="Ruth" last="Neubauer-Petzoldt">Ruth Neubauer-Petzoldt</name>
<affiliation>
<wicri:noCountry>no AF</wicri:noCountry>
</affiliation>
</author>
</titleStmt>
<publicationStmt>
<idno type="wicri:source">INIST</idno>
<idno type="inist">13-0171069</idno>
<date when="2012">2012</date>
<idno type="stanalyst">FRANCIS 13-0171069 INIST</idno>
<idno type="RBID">Francis:13-0171069</idno>
<idno type="wicri:Area/PascalFrancis/Corpus">000062</idno>
<idno type="wicri:Area/PascalFrancis/Curation">000486</idno>
<idno type="wicri:Area/PascalFrancis/Checkpoint">000099</idno>
</publicationStmt>
<sourceDesc>
<biblStruct>
<analytic>
<title xml:lang="GER" level="a">Ritter, Sultan, Biedermann: Eine Ikonologie Blaubarts vom 17. - 21. Jahrhundert</title>
<author>
<name sortKey="Neubauer Petzoldt, Ruth" sort="Neubauer Petzoldt, Ruth" uniqKey="Neubauer Petzoldt R" first="Ruth" last="Neubauer-Petzoldt">Ruth Neubauer-Petzoldt</name>
<affiliation>
<wicri:noCountry>no AF</wicri:noCountry>
</affiliation>
</author>
</analytic>
<series>
<title level="j" type="main">Fabula</title>
<title level="j" type="abbreviated">Fabula</title>
<idno type="ISSN">0014-6242</idno>
<imprint>
<date when="2012">2012</date>
</imprint>
</series>
</biblStruct>
</sourceDesc>
<seriesStmt>
<title level="j" type="main">Fabula</title>
<title level="j" type="abbreviated">Fabula</title>
<idno type="ISSN">0014-6242</idno>
</seriesStmt>
</fileDesc>
<profileDesc>
<textClass>
<keywords scheme="KwdEn" xml:lang="en">
<term>Adaptation</term>
<term>Fantastic</term>
<term>France</term>
<term>Germany</term>
<term>Imaginary</term>
<term>Imagination</term>
<term>Myth</term>
<term>Pattern</term>
<term>Representation</term>
<term>Stereotype</term>
<term>Tale</term>
<term>Transformation</term>
</keywords>
<keywords scheme="Pascal" xml:lang="fr">
<term>Représentation</term>
<term>Conte</term>
<term>Allemagne</term>
<term>France</term>
<term>Transformation</term>
<term>Imagination</term>
<term>Imaginaire</term>
<term>Stéréotype</term>
<term>Modèle</term>
<term>Mythe</term>
<term>Fantastique</term>
<term>Adaptation</term>
<term>Iconologie</term>
<term>Barbe-Bleue</term>
<term>Idéalisation</term>
</keywords>
<keywords scheme="Wicri" type="geographic" xml:lang="fr">
<term>Allemagne</term>
<term>France</term>
</keywords>
</textClass>
</profileDesc>
</teiHeader>
<front>
<div type="abstract" xml:lang="fr">Depuis le XVII
<sup>ème</sup>
siècle, quatre modes de représentation dominants se manifestent dans l'iconologie de La Barbe Bleue en Allemagne, France et Angleterre. D'une part, la Barbe Bleue apparaît comme le chevalier d'un Moyen Age imaginaire, et de l'autre, comme un sultan, un despote oriental dans une ambiance luxueuse. Ces deux types de transformation imaginative ne constituent pas seulement des anachronismes qui l'excluent des réalités socio-politiques, économiques et idéologiques ; ils conduisent aussi à un domaine fantastique où la Barbe Bleue peut être idéalisé ou érotisé, en tant qu'homme charmant, puissant ou dangereux, ce qui peut, cependant, le faire tourner en personnage démoniaque, animal et pulsionnel. Troisièmement, la représentation de la Barbe Bleue en tant que cavalier élégant ou gentilhomme est une forme de réduction du chevalier sans chevalerie - un caractère qui a souvent été interprété comme un esthète snobinard. Plus tard, dans une phase plus moderne, la Barbe Bleue fait semblant d'honnête homme dont l'aspect n'évoque en rien le tueur en série ; même son trait distinctif, la barbe bleue, a presque disparu. Ce dernier personnage a été adapté par une grande variété de média, du film à l'opéra, où il apparaít comme un caractère mélancolique ou comique, miniaturisé ou fort exagéré en ce qui concerne la cruauté du tueur en série démasqué. Ces quatre stéréotypes dominent les visualisations de la Barbe Bleue jusqu'á ce jour, en utilisant les modèles mythiques et historiques de la Barbe Bleue dans une simultanéité continue du non-simultané.</div>
</front>
</TEI>
<inist>
<standard h6="B">
<pA>
<fA01 i1="01" i2="1">
<s0>0014-6242</s0>
</fA01>
<fA03 i2="1">
<s0>Fabula</s0>
</fA03>
<fA05>
<s2>53</s2>
</fA05>
<fA06>
<s2>3-4</s2>
</fA06>
<fA08 i1="01" i2="1" l="GER">
<s1>Ritter, Sultan, Biedermann: Eine Ikonologie Blaubarts vom 17. - 21. Jahrhundert</s1>
</fA08>
<fA11 i1="01" i2="1">
<s1>NEUBAUER-PETZOLDT (Ruth)</s1>
</fA11>
<fA20>
<s1>259-290</s1>
</fA20>
<fA21>
<s1>2012</s1>
</fA21>
<fA23 i1="01">
<s0>GER</s0>
</fA23>
<fA24 i1="01">
<s0>fre</s0>
</fA24>
<fA24 i1="02">
<s0>eng</s0>
</fA24>
<fA43 i1="01">
<s1>INIST</s1>
<s2>25599</s2>
<s5>354000505487680060</s5>
</fA43>
<fA44>
<s0>0000</s0>
<s1>© 2013 INIST-CNRS. All rights reserved.</s1>
</fA44>
<fA47 i1="01" i2="1">
<s0>13-0171069</s0>
</fA47>
<fA60>
<s1>P</s1>
</fA60>
<fA61>
<s0>A</s0>
</fA61>
<fA64 i1="01" i2="1">
<s0>Fabula</s0>
</fA64>
<fA66 i1="01">
<s0>DEU</s0>
</fA66>
<fA99>
<s0>ref. et notes dissem.</s0>
</fA99>
<fC01 i1="01" l="FRE">
<s0>Depuis le XVII
<sup>ème</sup>
siècle, quatre modes de représentation dominants se manifestent dans l'iconologie de La Barbe Bleue en Allemagne, France et Angleterre. D'une part, la Barbe Bleue apparaît comme le chevalier d'un Moyen Age imaginaire, et de l'autre, comme un sultan, un despote oriental dans une ambiance luxueuse. Ces deux types de transformation imaginative ne constituent pas seulement des anachronismes qui l'excluent des réalités socio-politiques, économiques et idéologiques ; ils conduisent aussi à un domaine fantastique où la Barbe Bleue peut être idéalisé ou érotisé, en tant qu'homme charmant, puissant ou dangereux, ce qui peut, cependant, le faire tourner en personnage démoniaque, animal et pulsionnel. Troisièmement, la représentation de la Barbe Bleue en tant que cavalier élégant ou gentilhomme est une forme de réduction du chevalier sans chevalerie - un caractère qui a souvent été interprété comme un esthète snobinard. Plus tard, dans une phase plus moderne, la Barbe Bleue fait semblant d'honnête homme dont l'aspect n'évoque en rien le tueur en série ; même son trait distinctif, la barbe bleue, a presque disparu. Ce dernier personnage a été adapté par une grande variété de média, du film à l'opéra, où il apparaít comme un caractère mélancolique ou comique, miniaturisé ou fort exagéré en ce qui concerne la cruauté du tueur en série démasqué. Ces quatre stéréotypes dominent les visualisations de la Barbe Bleue jusqu'á ce jour, en utilisant les modèles mythiques et historiques de la Barbe Bleue dans une simultanéité continue du non-simultané.</s0>
</fC01>
<fC02 i1="01" i2="N">
<s0>52995</s0>
<s1>VII</s1>
</fC02>
<fC02 i1="02" i2="N">
<s0>529</s0>
</fC02>
<fC03 i1="01" i2="N" l="FRE">
<s0>Représentation</s0>
<s5>01</s5>
</fC03>
<fC03 i1="01" i2="N" l="ENG">
<s0>Representation</s0>
<s5>01</s5>
</fC03>
<fC03 i1="02" i2="N" l="FRE">
<s0>Conte</s0>
<s5>02</s5>
</fC03>
<fC03 i1="02" i2="N" l="ENG">
<s0>Tale</s0>
<s5>02</s5>
</fC03>
<fC03 i1="03" i2="N" l="FRE">
<s0>Allemagne</s0>
<s2>NG</s2>
<s5>03</s5>
</fC03>
<fC03 i1="03" i2="N" l="ENG">
<s0>Germany</s0>
<s2>NG</s2>
<s5>03</s5>
</fC03>
<fC03 i1="04" i2="N" l="FRE">
<s0>France</s0>
<s2>NG</s2>
<s5>04</s5>
</fC03>
<fC03 i1="04" i2="N" l="ENG">
<s0>France</s0>
<s2>NG</s2>
<s5>04</s5>
</fC03>
<fC03 i1="05" i2="N" l="FRE">
<s0>Transformation</s0>
<s5>05</s5>
</fC03>
<fC03 i1="05" i2="N" l="ENG">
<s0>Transformation</s0>
<s5>05</s5>
</fC03>
<fC03 i1="06" i2="N" l="FRE">
<s0>Imagination</s0>
<s5>06</s5>
</fC03>
<fC03 i1="06" i2="N" l="ENG">
<s0>Imagination</s0>
<s5>06</s5>
</fC03>
<fC03 i1="07" i2="N" l="FRE">
<s0>Imaginaire</s0>
<s5>07</s5>
</fC03>
<fC03 i1="07" i2="N" l="ENG">
<s0>Imaginary</s0>
<s5>07</s5>
</fC03>
<fC03 i1="08" i2="N" l="FRE">
<s0>Stéréotype</s0>
<s5>08</s5>
</fC03>
<fC03 i1="08" i2="N" l="ENG">
<s0>Stereotype</s0>
<s5>08</s5>
</fC03>
<fC03 i1="09" i2="N" l="FRE">
<s0>Modèle</s0>
<s5>09</s5>
</fC03>
<fC03 i1="09" i2="N" l="ENG">
<s0>Pattern</s0>
<s5>09</s5>
</fC03>
<fC03 i1="10" i2="N" l="FRE">
<s0>Mythe</s0>
<s5>10</s5>
</fC03>
<fC03 i1="10" i2="N" l="ENG">
<s0>Myth</s0>
<s5>10</s5>
</fC03>
<fC03 i1="11" i2="N" l="FRE">
<s0>Fantastique</s0>
<s5>11</s5>
</fC03>
<fC03 i1="11" i2="N" l="ENG">
<s0>Fantastic</s0>
<s5>11</s5>
</fC03>
<fC03 i1="12" i2="N" l="FRE">
<s0>Adaptation</s0>
<s5>12</s5>
</fC03>
<fC03 i1="12" i2="N" l="ENG">
<s0>Adaptation</s0>
<s5>12</s5>
</fC03>
<fC03 i1="13" i2="N" l="FRE">
<s0>Iconologie</s0>
<s4>INC</s4>
<s5>26</s5>
</fC03>
<fC03 i1="14" i2="N" l="FRE">
<s0>Barbe-Bleue</s0>
<s4>INC</s4>
<s5>27</s5>
</fC03>
<fC03 i1="15" i2="N" l="FRE">
<s0>Idéalisation</s0>
<s4>INC</s4>
<s5>28</s5>
</fC03>
<fN21>
<s1>154</s1>
</fN21>
</pA>
</standard>
</inist>
<affiliations>
<list></list>
<tree>
<noCountry>
<name sortKey="Neubauer Petzoldt, Ruth" sort="Neubauer Petzoldt, Ruth" uniqKey="Neubauer Petzoldt R" first="Ruth" last="Neubauer-Petzoldt">Ruth Neubauer-Petzoldt</name>
</noCountry>
</tree>
</affiliations>
</record>

Pour manipuler ce document sous Unix (Dilib)

EXPLOR_STEP=$WICRI_ROOT/Wicri/Musique/explor/OperaV1/Data/PascalFrancis/Checkpoint
HfdSelect -h $EXPLOR_STEP/biblio.hfd -nk 000099 | SxmlIndent | more

Ou

HfdSelect -h $EXPLOR_AREA/Data/PascalFrancis/Checkpoint/biblio.hfd -nk 000099 | SxmlIndent | more

Pour mettre un lien sur cette page dans le réseau Wicri

{{Explor lien
   |wiki=    Wicri/Musique
   |area=    OperaV1
   |flux=    PascalFrancis
   |étape=   Checkpoint
   |type=    RBID
   |clé=     Francis:13-0171069
   |texte=   Ritter, Sultan, Biedermann: Eine Ikonologie Blaubarts vom 17. - 21. Jahrhundert
}}

Wicri

This area was generated with Dilib version V0.6.21.
Data generation: Thu Apr 14 14:59:05 2016. Site generation: Thu Oct 8 06:48:41 2020