Serveur d'exploration sur l'opéra

Attention, ce site est en cours de développement !
Attention, site généré par des moyens informatiques à partir de corpus bruts.
Les informations ne sont donc pas validées.

Quand on déclame sur la scène de l'Opéra : du Freischütz (1841) de Weber et Berlioz à Bacchus (1909) de Massenet

Identifieur interne : 000804 ( Hal/Corpus ); précédent : 000803; suivant : 000805

Quand on déclame sur la scène de l'Opéra : du Freischütz (1841) de Weber et Berlioz à Bacchus (1909) de Massenet

Auteurs : Jean-Christophe Branger

Source :

RBID : Hal:halshs-00978238

Mots-clés :

Abstract

Depuis le décret du 25 avril 1807, qui a replacé les théâtres parisiens sous le régime du privilège, l'Opéra de Paris se trouve dans l'impossibilité de faire représenter des ouvrages comportant des épisodes parlés. Cette disposition, qui reste en vigueur dans les différents cahiers des charges jusqu'à la fin du XIXe siècle, conditionne ainsi, à de très rares exceptions, les genres lyriques représentés sur la première scène lyrique parisienne, presque entièrement dévolue au grand opéra. Or, avec sa suppression explicite en 1891 jusqu'à sa disparition en 1901, l'Opéra de Paris va s'ouvrir rapidement à d'autres univers dramaturgiques. Le présent article se propose de repérer des moments clefs de cette évolution : du Freischütz de Weber, revu par Berlioz, à Paillasse de Leoncavallo, de Prométhée de Fauré à Bacchus de Massenet, la déclamation parlée occupe une place singulière dans ces ouvrages qui ont conduit l'Opéra de Paris à modifier son répertoire jusqu'à accueillir parfois des comédiens des autres scènes parisiennes pour certains ouvrages mêlant intimement chant et déclamation.


Url:

Links to Exploration step

Hal:halshs-00978238

Le document en format XML

<record>
<TEI>
<teiHeader>
<fileDesc>
<titleStmt>
<title xml:lang="fr">Quand on déclame sur la scène de l'Opéra : du Freischütz (1841) de Weber et Berlioz à Bacchus (1909) de Massenet</title>
<author>
<name sortKey="Branger, Jean Christophe" sort="Branger, Jean Christophe" uniqKey="Branger J" first="Jean-Christophe" last="Branger">Jean-Christophe Branger</name>
<affiliation>
<hal:affiliation type="laboratory" xml:id="struct-3149" status="VALID">
<orgName>Centre Interdisciplinaire d'Etudes et de recherche sur l'Expression Contemporaine</orgName>
<orgName type="acronym">CIEREC (EA 3068)</orgName>
<desc>
<address>
<country key="FR"></country>
</address>
<ref type="url">http://cierec.univ-st-etienne.fr</ref>
</desc>
<listRelation>
<relation active="#struct-300284" type="direct"></relation>
</listRelation>
<tutelles>
<tutelle active="#struct-300284" type="direct">
<org type="institution" xml:id="struct-300284" status="VALID">
<orgName>Université Jean Monnet - Saint-Etienne</orgName>
<desc>
<address>
<country key="FR"></country>
</address>
</desc>
</org>
</tutelle>
</tutelles>
</hal:affiliation>
</affiliation>
</author>
</titleStmt>
<publicationStmt>
<idno type="wicri:source">HAL</idno>
<idno type="RBID">Hal:halshs-00978238</idno>
<idno type="halId">halshs-00978238</idno>
<idno type="halUri">https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00978238</idno>
<idno type="url">https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00978238</idno>
<date when="2010-12-02">2010-12-02</date>
<idno type="wicri:Area/Hal/Corpus">000804</idno>
</publicationStmt>
<sourceDesc>
<biblStruct>
<analytic>
<title xml:lang="fr">Quand on déclame sur la scène de l'Opéra : du Freischütz (1841) de Weber et Berlioz à Bacchus (1909) de Massenet</title>
<author>
<name sortKey="Branger, Jean Christophe" sort="Branger, Jean Christophe" uniqKey="Branger J" first="Jean-Christophe" last="Branger">Jean-Christophe Branger</name>
<affiliation>
<hal:affiliation type="laboratory" xml:id="struct-3149" status="VALID">
<orgName>Centre Interdisciplinaire d'Etudes et de recherche sur l'Expression Contemporaine</orgName>
<orgName type="acronym">CIEREC (EA 3068)</orgName>
<desc>
<address>
<country key="FR"></country>
</address>
<ref type="url">http://cierec.univ-st-etienne.fr</ref>
</desc>
<listRelation>
<relation active="#struct-300284" type="direct"></relation>
</listRelation>
<tutelles>
<tutelle active="#struct-300284" type="direct">
<org type="institution" xml:id="struct-300284" status="VALID">
<orgName>Université Jean Monnet - Saint-Etienne</orgName>
<desc>
<address>
<country key="FR"></country>
</address>
</desc>
</org>
</tutelle>
</tutelles>
</hal:affiliation>
</affiliation>
</author>
</analytic>
</biblStruct>
</sourceDesc>
</fileDesc>
<profileDesc>
<textClass>
<keywords scheme="mix" xml:lang="fr">
<term>mélodrame déclamation weber Berlioz Leoncavallo Paillasse Fauré Prométhée Bacchus Massenet opéra de Paris</term>
</keywords>
</textClass>
</profileDesc>
</teiHeader>
<front>
<div type="abstract" xml:lang="fr">Depuis le décret du 25 avril 1807, qui a replacé les théâtres parisiens sous le régime du privilège, l'Opéra de Paris se trouve dans l'impossibilité de faire représenter des ouvrages comportant des épisodes parlés. Cette disposition, qui reste en vigueur dans les différents cahiers des charges jusqu'à la fin du XIXe siècle, conditionne ainsi, à de très rares exceptions, les genres lyriques représentés sur la première scène lyrique parisienne, presque entièrement dévolue au grand opéra. Or, avec sa suppression explicite en 1891 jusqu'à sa disparition en 1901, l'Opéra de Paris va s'ouvrir rapidement à d'autres univers dramaturgiques. Le présent article se propose de repérer des moments clefs de cette évolution : du Freischütz de Weber, revu par Berlioz, à Paillasse de Leoncavallo, de Prométhée de Fauré à Bacchus de Massenet, la déclamation parlée occupe une place singulière dans ces ouvrages qui ont conduit l'Opéra de Paris à modifier son répertoire jusqu'à accueillir parfois des comédiens des autres scènes parisiennes pour certains ouvrages mêlant intimement chant et déclamation.</div>
</front>
</TEI>
<hal api="V3">
<titleStmt>
<title xml:lang="fr">Quand on déclame sur la scène de l'Opéra : du Freischütz (1841) de Weber et Berlioz à Bacchus (1909) de Massenet</title>
<author role="aut">
<persName>
<forename type="first">Jean-Christophe</forename>
<surname>Branger</surname>
</persName>
<email>jean.christophe.branger@univ-st-etienne.fr</email>
<idno type="idhal">jean-christophe-branger</idno>
<idno type="halauthor">1012773</idno>
<affiliation ref="#struct-3149"></affiliation>
<affiliation ref="#struct-750"></affiliation>
</author>
<editor role="depositor">
<persName>
<forename>Jean-Christophe</forename>
<surname>Branger</surname>
</persName>
<email>jean-christophe.branger@univ-lorraine.fr</email>
</editor>
</titleStmt>
<editionStmt>
<edition n="v1" type="current">
<date type="whenSubmitted">2014-04-13 21:42:31</date>
<date type="whenModified">2014-04-13 21:42:31</date>
<date type="whenReleased">2014-04-13 21:42:31</date>
<date type="whenProduced">2010-12-02</date>
</edition>
<respStmt>
<resp>contributor</resp>
<name key="193473">
<persName>
<forename>Jean-Christophe</forename>
<surname>Branger</surname>
</persName>
<email>jean-christophe.branger@univ-lorraine.fr</email>
</name>
</respStmt>
</editionStmt>
<publicationStmt>
<distributor>CCSD</distributor>
<idno type="halId">halshs-00978238</idno>
<idno type="halUri">https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00978238</idno>
<idno type="halBibtex">branger:halshs-00978238</idno>
<idno type="halRefHtml">Sabine Chaouche, Denis Herlin, Solveig Serre,. L'Opéra de Paris, la Comédie-Française et l'Opéra-Comique (1672-2010) : approches comparées, Dec 2010, Paris, Opéra-Comique, France. Paris, École des Chartes, pp.175-183, 2012</idno>
<idno type="halRef">Sabine Chaouche, Denis Herlin, Solveig Serre,. L'Opéra de Paris, la Comédie-Française et l'Opéra-Comique (1672-2010) : approches comparées, Dec 2010, Paris, Opéra-Comique, France. Paris, École des Chartes, pp.175-183, 2012</idno>
</publicationStmt>
<seriesStmt>
<idno type="stamp" n="UNIV-ST-ETIENNE">Université Jean Monnet - Saint-Etienne</idno>
<idno type="stamp" n="ENS-LYON">École Normale Supérieure de Lyon</idno>
<idno type="stamp" n="CNRS">CNRS - Centre national de la recherche scientifique</idno>
<idno type="stamp" n="UGA">HAL Grenoble Alpes</idno>
<idno type="stamp" n="UNIV-GRENOBLE3" p="UGA">Université Stendhal - Grenoble III</idno>
<idno type="stamp" n="UNIV-LYON2">Université Lumière Lyon 2</idno>
<idno type="stamp" n="SHS">Sciences de l'Homme et de la Société</idno>
<idno type="stamp" n="AO-MUSICOLOGIE" p="SHS">AO-MUSICOLOGIE</idno>
</seriesStmt>
<notesStmt>
<note type="audience" n="1">Not set</note>
<note type="invited" n="0">No</note>
<note type="popular" n="0">No</note>
<note type="peer" n="1">Yes</note>
<note type="proceedings" n="1">Yes</note>
</notesStmt>
<sourceDesc>
<biblStruct>
<analytic>
<title xml:lang="fr">Quand on déclame sur la scène de l'Opéra : du Freischütz (1841) de Weber et Berlioz à Bacchus (1909) de Massenet</title>
<author role="aut">
<persName>
<forename type="first">Jean-Christophe</forename>
<surname>Branger</surname>
</persName>
<email>jean.christophe.branger@univ-st-etienne.fr</email>
<idno type="idHal">jean-christophe-branger</idno>
<idno type="halAuthorId">1012773</idno>
<affiliation ref="#struct-3149"></affiliation>
<affiliation ref="#struct-750"></affiliation>
</author>
</analytic>
<monogr>
<title level="m">L'Opéra de Paris, la Comédie-Française et l'Opéra-Comique (1672-2010) : approches comparées</title>
<meeting>
<title>L'Opéra de Paris, la Comédie-Française et l'Opéra-Comique (1672-2010) : approches comparées</title>
<date type="start">2010-12-02</date>
<date type="end">2010-12-04</date>
<settlement>Paris, Opéra-Comique</settlement>
<country key="FR">France</country>
</meeting>
<editor>Sabine Chaouche, Denis Herlin, Solveig Serre,</editor>
<imprint>
<publisher>Paris, École des Chartes</publisher>
<biblScope unit="pp">175-183</biblScope>
<date type="datePub">2012</date>
</imprint>
</monogr>
</biblStruct>
</sourceDesc>
<profileDesc>
<langUsage>
<language ident="fr">French</language>
</langUsage>
<textClass>
<keywords scheme="author">
<term xml:lang="fr">mélodrame déclamation weber Berlioz Leoncavallo Paillasse Fauré Prométhée Bacchus Massenet opéra de Paris</term>
</keywords>
<classCode scheme="halDomain" n="shs.musiq">Humanities and Social Sciences/Musicology and performing arts</classCode>
<classCode scheme="halTypology" n="COMM">Conference papers</classCode>
</textClass>
<abstract xml:lang="fr">Depuis le décret du 25 avril 1807, qui a replacé les théâtres parisiens sous le régime du privilège, l'Opéra de Paris se trouve dans l'impossibilité de faire représenter des ouvrages comportant des épisodes parlés. Cette disposition, qui reste en vigueur dans les différents cahiers des charges jusqu'à la fin du XIXe siècle, conditionne ainsi, à de très rares exceptions, les genres lyriques représentés sur la première scène lyrique parisienne, presque entièrement dévolue au grand opéra. Or, avec sa suppression explicite en 1891 jusqu'à sa disparition en 1901, l'Opéra de Paris va s'ouvrir rapidement à d'autres univers dramaturgiques. Le présent article se propose de repérer des moments clefs de cette évolution : du Freischütz de Weber, revu par Berlioz, à Paillasse de Leoncavallo, de Prométhée de Fauré à Bacchus de Massenet, la déclamation parlée occupe une place singulière dans ces ouvrages qui ont conduit l'Opéra de Paris à modifier son répertoire jusqu'à accueillir parfois des comédiens des autres scènes parisiennes pour certains ouvrages mêlant intimement chant et déclamation.</abstract>
</profileDesc>
</hal>
</record>

Pour manipuler ce document sous Unix (Dilib)

EXPLOR_STEP=$WICRI_ROOT/Wicri/Musique/corpus/OperaV1/Data/Hal/Corpus
HfdSelect -h $EXPLOR_STEP/biblio.hfd -nk 000804 | SxmlIndent | more

Pour mettre un lien sur cette page dans le réseau Wicri

{{Explor lien
   |wiki=    Wicri/Musique
   |area=    OperaV1
   |flux=    Hal
   |étape=   Corpus
   |type=    RBID
   |clé=     Hal:halshs-00978238
   |texte=   Quand on déclame sur la scène de l'Opéra : du Freischütz (1841) de Weber et Berlioz à Bacchus (1909) de Massenet
}}

Wicri

This area was generated with Dilib version V0.6.21.
Data generation: Thu Apr 14 14:59:05 2016. Site generation: Wed Aug 16 22:49:51 2017