Thèse UPVM 2007 Béraud

De Wicri Lorraine
Aller à : navigation, rechercher
Thèse de l'Université Paul Verlaine - Metz

Éric Béraud, 25 mai 2007. Etude des effets génotoxiques et de l'induction des phytochélatines chez Vicia faba (Fabaceae) exposée au cadmium. Application du test Vicia-micronoyaux à des matrices complexes. Direction de thèse : J.-F. Férard / Co-encadrant : S. Cotelle

Les végétaux possèdent des mécanismes de défense leur permettant de supporter le manque de nutriments ainsi que la présence de polluants. Ces travaux, menés à la fois en milieu hydroponique et solide, ont permis d'étudier les relations entre génotoxicité et activation de certains mécanismes de défense, vis-à-vis du cadmium chez Vicia faba. L'augmentation de la fréquence des micronoyaux, l'induction des phytochélatines, ainsi que l'activité d'enzymes du stress oxydant (i.e. superoxyde dismutase, ascorbate peroxydase, guaïacol peroxydase, catalase, glutathion réductase) et la quantité de malondialdéhyde (MDA), indicateur de peroxydation lipidique, ont été analysées. Afin d'étudier tous ces biomarqueurs, une gamme de concentrations en chlorure de cadmium (CdCl2) proche des concentrations retrouvées dans l'environnement a été choisie.

Dans l'ordre, en partant des concentrations les plus faibles, le premier biomarqueur d'exposition observé, en milieu hydroponique, est l'augmentation de la fréquence des micronoyaux (LOEC: 7,5 10-8 M), suivie de la diminution des activités enzymatiques (APX, SOD, CAT à 10-7 M; MDA à 10-5 M). Bien qu'induites dès 10-7 M, la présence de l'ensemble des phytochélatines (PC) n'a été réellement établie qu'à partir de 10-5 M. La réponse de ces biomarqueurs d'exposition au cadmium dépend du temps et de la concentration. Les tissus jouent, eux aussi, un rôle dans l'induction des PC et dans les niveaux d'activités enzymatiques.

Le test V. faba micronoyaux a été effectué en exposition directe (i.e. en milieu solide) ainsi qu'avec des lixiviats provenant de sols multicontaminés. Les résultats obtenus suggèrent que l'induction des PC a lieu à un degré de stress important. Lequel se confirme par l'inactivation des autres mécanismes de tolérance étudiés. Elle est aussi associée au coût métabolique qu'elle engendre. Les résultats montrent enfin que le test V. faba micronoya

Source
Rapport d'activité du GISFI 2008

Liens interwikis

Voir la thèse d'Éric Béraud sur le wiki Wicri/Sols Urbains