MSH Axe 3 - projet HADOM

De Wicri Lorraine
Aller à : navigation, rechercher

Le projet HADOM (L’hospitalisation à domicile : Une innovation dans la continuité ?) vise à améliorer la connaissance des pratiques professionnelles déployées dans le cadre de l’hospitalisation à domicile (HAD), à repérer les facteurs pesant sur l’appropriation et le développement d’un dispositif, aujourd’hui partie prenante des politiques territoriales et nationales de santé publique, et à valoriser les initiatives déjà prises en Lorraine, région particulièrement active sur l’HAD.

Il est rattaché à l'Axe 3 de la MSH Lorraine.

  • Responsable scientifique du projet : Claire Scodellaro
  • Durée prévue : 24 mois
  • Date de démarrage : 2012-04-30

Présentation

Le projet HADOM s’inscrit au carrefour de quatre disciplines (sociologie et démographie de la santé et des politiques publiques, sciences de l’ingénieur et sciences de gestion).

Centré sur l’HAD dans la région nancéienne, il interroge :

  • les logiques présidant à la promotion du dispositif d’hospitalisation à domicile
  • les représentations du « domicile » et de la sphère privée comme lieu de soins, éventuellement divergentes, chez les différents acteurs du dispositif de l’HAD
  • les conséquences du recours à ce dispositif sur les « trajectoires de maladie », en particulier sur les phénomènes de « tri » des patients (selon le genre mais aussi selon le milieu social) et sur les représentations et pratiques de soin
  • la conception et le déploiement des dispositifs technologiques et logistiques associés ainsi que l’évaluation de leur acceptabilité

Il permet d’examiner les différentes interprétations possibles du développement des soins à domicile : privation des soins, médicalisation du social ou transformation de la raison médicale.

Cette recherche mêle méthodes quantitatives et qualitatives : analyses statistiques des trajectoires de maladie à partir des bases de données des structures HAD nancéiennes, étude approfondie de 5 cas depuis la proposition d’HAD à l’aide d’entretiens semi-directifs auprès des acteurs concernés (professionnels, patient, entourage) et d’observations aux étapes clés de l’HAD (proposition d’HAD, entrée au domicile, journée d’HAD).

Laboratoires et chercheurs lorrains engagés

Voir aussi

  • La présentation du projet HADOM sur le site de la MSH Lorraine.