Nuvola apps important.png Attention, suite à une faille de sécurité, la plupart des liens vers les serveurs d'exploration sont désactivés.

-

MSH Axe 1 - projet LAFAM

De Wicri Lorraine
Aller à : navigation, rechercher

Le projet LAFAM (L'Ardenne. Des frontières en l'an Mil) est un projet de recherche visant à mieux cerner le paysage politique et socio-économique des boucles de la Meuse sur le secteur de Charleville-Mézières.

Il est rattaché à l'Axe 1 de la MSH Lorraine.

  • Responsable scientifique du projet : Cédric Moulis
  • Durée prévue : 36 mois
  • Date de démarrage : 2011-01-01

Présentation du projet

L'originalité du projet consiste en un affinement de la définition de la frontière au Moyen Âge, frontière fluctuante au gré des échanges.

Le projet associe des chercheurs français, belges, allemands, anglais, néerlandais et luxembourgeois dans des disciplines variées : histoire, archéologie, sociologie, géographie... Dépassant les frontières politiques, intellectuelles et scientifiques actuelles, il peut apporter beaucoup à la construction d'équipes de recherche transfrontalières et à une nouvelle mise en lumière du patrimoine culturel ardennais (boucles de la Meuse, vestiges fortifiés, Château des Fées...) dans cette région autrefois fortement industrialisée et qui se tourne aujourd'hui vers des activités de loisirs et de tourisme.

Bien que la région d'étude de ce projet ne se situe pas en territoire lorrain, elle la jouxte. Il faut également rappeler qu'à la fin du premier millénaire, l'Ardenne et la Lorraine se retrouvent au sein d'une même entité politique : la Lotharingie. Il y a donc forcément des origines communes aux deux entités. L'apparition du label Grande Région est - quelque part - une réminiscence de cette entité à laquelle il manquerait peut-être ce petit morceau d'Ardenne française, que le hasard de l'Histoire a isolé de la grande majorité du massif ardennais, en Wallonie, c'est-à-dire dans la Grande Région actuelle. Enfin, le secteur d'étude est traversé par la Meuse, grand fleuve politique en l'an Mil ...

Laboratoires et chercheurs lorrains engagés

Autres partenaires

  • David Nicolas, municipalité de Charleville-Mézières, Musée de l'Ardenne
  • Olivier Brun, Conseil général des Ardennes, Cellule archéologique départementale
  • Patrice Bertrand, DRAC Champagne, Conservation du patrimoine
  • Sylvie de Longueville, Service public de Wallonie, Direction de l'archéologie
  • Communes de Douai et de Saint-Denis, Cellules archéo municipales : E. BONNAIRE ET J.-F. GORET
  • Charles West, Université de Sheffield, Département d'histoire médiévale (Angleterre)
  • Marc Suttor, Université d'Artois, Département d'histoire
  • Colette Mechin, Université de Strasbourg et Cultures et Sociétés (UMR 7043)

Voir aussi