Nuvola apps important.png Attention, suite à une faille de sécurité, la plupart des liens vers les serveurs d'exploration sont désactivés.

-

MSH Axe 1 - projet FROPA

De Wicri Lorraine
Aller à : navigation, rechercher

Le projet FROPA (Frontières de la production artistique : la sculpture (XIVe-début XVIIe) entre Lorraine et Champagne) a pour objectif d'établir les conditions d'une étude systématique des frontières et des flux de la production sculptée entre Lorraine et Champagne au temps d'apogée de la statuaire (vers 1300-1630) au travers de l'analyse des influences réciproques, des déplacements des artistes, des œuvres des ateliers des zones frontières (Argonne, pays d'entre Marne et Meuse, Barrois, Bassigny).

Il est rattaché à l'Axe 1 de la MSH Lorraine.

  • Responsable scientifique du projet : Patrick Corbet
  • Durée prévue : 36 mois
  • Date de démarrage : 2009-09-01

Présentation du projet

Les régions de Lorraine et de Champagne ont été le théâtre de l'activité de sculpteurs de niveau international comme Ligier Richier, Dominique Florentin, Mansuy Gauvain ou le maître de Chaource. Leur rayonnement a dépassé (dans des mesures qui restent à établir) les limites de leur province d'origine. En dehors même de ces grands maîtres, de nombreux ateliers ont œuvré sans s'arrêter aux frontières des deux provinces et, surtout, certaines officines ont eu comme terrain privilégié d'exercice les zones d'entre-deux (Argonne, vallée de la Marne, Barrois, Bassigny...).

Ces échanges, ces allers et retours, ces limites territoriales de production ont été mal étudiées par la recherche. On se propose ici de mesurer le rôle de ces régions frontières comme terrain et lieu de passage, entre le Moyen Age central et la Guerre de Trente ans. Au travers de ce projet, est attendue une meilleure appréhension des frontières de la production artistique et du lien de celles-ci avec tous les autres types de limites (politiques, ecclésiastiques, économiques...) dans la société traditionnelle. Est en jeu, en définitive, la notion de frontière culturelle. Le projet, qui permet d'intégrer la documentation artistique, est au carrefour des disciplines patrimoniales, historiques et religieuses.

Laboratoires et chercheurs lorrains engagés

Autres partenaires

  • Sandrine Derson - Musées de Nancy
  • Jean Fusier - DRAC
  • Marie-France Jacops - Inventaire de Lorraine
  • Jean-Luc Liez - Maison du Patrimoine de la Communauté de l'agglomération troyenne
  • Didier Vogel - Studio photographique d'art

Voir aussi