Nuvola apps important.png Attention, suite à une faille de sécurité, la plupart des liens vers les serveurs d'exploration sont désactivés.

-

Médiation des sciences 2012 Nancy

De Wicri Lorraine
Aller à : navigation, rechercher

Les Journées Hubert Curien 2012 - Rencontres internationales de la culture scientifique, technique et industrielle se déroulent à Nancy du 3 au 7 septembre 2012.

Organisées par l'Université de Lorraine, elles ont pour thème Médiation des sciences : perspectives internationales, enjeux et stratégies.

Texte de l'appel à communications

L'université et les organismes de recherche sont des lieux vivants et engagés de médiation des sciences. Et leurs actions sont d'autant plus importantes que les rapports entre sciences, technologies et société sont au cœur des débats actuels. Surtout au moment où la poussée de la cyberculture a démultiplié à l'infini les interactions entre producteurs et utilisateurs d'informations. Ce colloque veut examiner les nouvelles formes de dialogue entre ceux qui sont directement engagés dans la production des connaissances et ceux pour lesquels les questions éthiques, politiques et économiques, liées à la recherche et à ses retombées sont mises sur le même plan que l'avancement des connaissances.

Les cinq axes de questionnements pour explorer de nouveaux horizons :

  • Spécificité de la médiation des sciences dans les universités, dans les centres de recherche
  • Politiques publiques de la médiation scientifique
  • Collaboration et partenariat
  • Publics de la médiation scientifique
  • Nouveaux outils, nouvelles pratiques

L'Appel de Nancy

Les Rencontres internationales de la culture scientifique, technique et industrielle 2012, ont réuni, début septembre 2012, 650 participants de 67 pays différents.

À cette occasion a été rédigé un Appel de Nancy interpelant les décideurs à propos de la place de la science dans notre société et sa communication auprès du grand public.

Le texte de l'Appel de Nancy :


Science et Société
Appel de Nancy

Les technosciences font aujourd’hui partie de notre quotidien et de notre modernité, même si le public, de son côté, suit avec difficulté les transformations d’un monde de plus en plus technologique et en évolution rapide. La plupart des débats politiques, sociaux, économiques... sont colorés par des enjeux scientifiques et techniques.

Considérant que la recherche et ses applications sont discutées et décidées sans eux, les citoyens se sentent « laissés pour compte » ; et les scientifiques ont l’impression de n’être pas toujours entendus ni même écoutés.

Beaucoup de pays entreprennent, avec d’évidents succès, des actions de communication, de médiation scientifiques et d’incitation à l’engagement par le débat démocratique sur les enjeux collectifs afin de raffermir la confiance et les liens entre science, technique et société.

Les participants des « Quatrièmes Journées Hubert Curien », réunis à Nancy du 4 au 7 septembre 2012, appellent les décideurs et acteurs de la recherche à

resserrer les liens entre la science, la technique et la société et valoriser le rôle du citoyen dans la science

Pour cela, il convient de soutenir avec des moyens appropriés les structures de médiation et de communication des sciences et techniques, dont font partie les universités et organismes de recherche eux-mêmes, les média et réseaux sociaux, les musées et centres de science, les centres de culture scientifique, etc.

Les participants des « Quatrièmes Journées Hubert Curien » appellent à prendre acte que :

  • Les citoyens sont des acteurs à part entière de la recherche et de l’innovation :
    • car les développements de la recherche, ainsi que leurs applications, implications et questions doivent être communiqués et débattus avec le public ;
    • car le cloisonnement entre scientifiques et citoyens n’a plus de sens, chacun contribuant aux choix de société ;
    • car les solutions aux grands défis actuels ne seront pas seulement technologiques, mais engagent des choix socio-politico-économiques ;
  • L’éducation aux sciences et à la méthode scientifique du citoyen et du futur citoyen est indispensable au plein exercice de la citoyenneté démocratique au niveau national et global ;
  • Le retour des jeunes vers les formations et les carrières scientifiques et techniques est vital pour le développement harmonieux et durable de nos économies ;
  • La médiation des sciences est partie intégrante du travail des scientifiques et, à ce titre, mérite d’être reconnue et valorisée tout au long de leur carrière.


Les personnes souhaitant signer cet appel sont appelées à contacter Patrick Baranger, Président du réseau Hubert Curien pour la Culture scientifique, technique et industrielle en Lorraine, en précisant leurs nom, prénom, titre/fonction et institution de rattachement.

Informations pratiques

  • Langues officielles : français, anglais
  • Calendrier
    • date limite de réception des propositions : 10 février 2012
    • notification : 15 avril 2012
    • date limite de réception des communications : 15 juillet 2012

Comité scientifique

  • Président : Bernard Schiele, University of Quebec, Montreal (Canada)
  • Patrick Baranger, Université de Lorraine
  • L. Anathea Brooks, UNESCO
  • Claude Burlet, Université de Lorraine
  • Serge Chambaud , Musée des Arts et Métiers
  • Michel Claessens, ITER - Cadarache
  • Ulrike Felt, University of Vienna (Autriche)
  • Louis-Jean Gachet, Office de Coopération InterMuséal, Dijon
  • Claudie Haigneré, Universcience
  • Anne-Catherine Hauglustaine, Université of Strasbourg, EUSCEA Network (European Science Event Association)
  • Herbert Münder, Wissenschaft im Dialog, Berlin (Allemagne)
  • Enrico Predazzi, Inter-University Centre Agorà Scienza (Italie)
  • Vladimir de Semir, Observatory for Scientific Communication, University Pompeu Fabra of Barcelona (Espagne)
  • Halil Sykja, University of Tirana (Albanie)

Comité d'organisation

  • Nicolas Beck, Université de Lorraine
  • Audrey Laurain, Université de Lorraine
  • Kateřina Picková, Université de Lorraine
  • Jacqueline Ries, Université de Lorraine
  • Catherine Cuenca, CNAM, Musée des Arts et Métiers, Université de Nantes
  • Philippe Chavot, LISEC, Université de Strasbourg
  • Hélène Dubourg, CNAM Lorraine
  • Guy Keckhut, CNAM Lorraine
  • Massimo Malvetti, University of Luxembourg (Luxembourg)
  • Sébastien Soubiran, Université de Strasbourg
  • Isabella Susa, Inter-University Centre Agorà Scienza (Italie)
  • Martine Vanherck, University of Liège (Belgique)
  • Vaiva Zuzevičiūtė, University of Kaunas (Lituanie)

Voir aussi