Nuvola apps important.png Attention, suite à une faille de sécurité, la plupart des liens vers les serveurs d'exploration sont désactivés.

-

Mécanismes redox et recherche en thérapeutique 2012 Nancy

De Wicri Lorraine
Aller à : navigation, rechercher

La réunion scientifique consacrée à la thématique Mécanismes redox et recherche en thérapeutique, organisée par Cibles thérapeutiques, formulation et expertise pré-clinique du médicament (CITHEFOR - EA 3452), se déroule à Nancy le 5 juillet 2012.

Présentation

Les maladies cardiovasculaires représentent la principale cause de mortalité en Occident. Leur incidence sur la mortalité augmente de façon exponentielle dans les populations âgées, ce qui suggère que l’âge constitue un facteur de risque dans ces pathologies. Par ailleurs, le stress oxydant est défini comme un déséquilibre entre la production d’espèces réactives de l’oxygène et de l’azote et les systèmes antioxydants, se traduisant par une surproduction d’espèces toxiques induisant des dommages aux constituants cellulaires et tissulaires. L’implication du stress oxydant dans le vieillissement et dans les maladies cardiovasculaires (ainsi que dans de nombreuses autres pathologies telles que les maladies neurodégénératives et les cancers) est maintenant reconnue. De ce fait, la prise en considération des mécanismes de dysfonctionnement de la signalisation redox pour le développement de nouvelles stratégies thérapeutiques apparaît de plus en plus importante. De nombreux chercheurs se sont intéressés aux mécanismes d’action du radical oxyde nitrique (°NO) au cours des deux dernières décennies, en particulier dans le domaine de la vasorelaxation. Cependant, de nouveaux donneurs de °NO offrant une sécurité thérapeutique élevée sont toujours en cours de développement.

Par ailleurs, il s’avère nécessaire de développer de nouveaux agents anti-infectieux en raison de l’augmentation importante des phénomènes de résistance des microorganismes pathogènes aux antibiotiques actuels. De ce fait, les mécanismes d’action redox ouvrent des perspectives d’intérêt pour de nouveaux agents anti-infectieux.

Au cours de cette réunion scientifique, interviendront des scientifiques européens réputés dans le domaine de la signalisation redox et du stress oxydant : le Pr Aalt Bast (Maastricht University, Netherlands), le Pr. Alfonso Pompella (University of Pisa, Italy), le Pr. Jean-François Collet (de Duve Institute, Brussels, Belgium) et le Pr. Gregorsz Bartosz (University of Lodz, Poland).

De jeunes chercheurs exposeront également leurs travaux récents sur des donneurs de °NO innovants et des systèmes nanoparticulaires de médicaments.

Programme

  • 10 h 15 : Accueil et mot de bienvenue, par Francine Paulus, Doyen de la Faculté de pharmacie de Nancy
  • 10 h 30 - 10 h 45 : Introduction, From Nernst equation to oxidative stress and redox signaling: why drug development needs to consider these aspects, par Pierre Leroy (Université de Lorraine)
  • 10 h 45 - 12 h 15 : Conférences, sous la présidence de Pierre Leroy
    • Redox state and vascular function, par Aalt Bast (Université de Maastricht, Pays-Bas
    • Iron and thiols: critical ingredients of redox processes in the arterial wall, par Alfonso Pompella (Université de Pise, Italie)
  • 13 h 15 - 14 h 45 : Conférences, sous la présidence de Aalt Bast
    • The bacterial redox pathways as target for the development of new antivirulence drugs, par Jean-François Collet (De Duve Institute, Belgique)
    • Oxidative modifications of proteins and their prevention, par Gregorsz Bartosz (Université de Lodz, Pologne)

Comité d'organisation

Voir aussi

  • La journée sur le site de l'Université de Lorraine.