Nuvola apps important.png Attention, suite à une faille de sécurité, la plupart des liens vers les serveurs d'exploration sont désactivés.

-

La naissance de la médiévistique 2012 Nancy

De Wicri Lorraine
Aller à : navigation, rechercher
Affiche Naissance médiévistique 2012 Nancy.jpg

Le colloque La naissance de la médiévistique : Les historiens médiévistes et leurs sources en Europe (XIXe - début du XXe siècle) est organisé, du 8 au 10 novembre 2012, à Nancy, par le Centre de médiévistique Jean-Schneider - ERL 7229 (Université de Lorraine, le laboratoire Savoirs et pratiques du Moyen Âge au XIXe siècle (SAPRAT) - EA 4392 (École pratique des hautes études), le Centre de recherche pour l'histoire européenne comparée - EA 4392 (Université Paris-Est-Créteil) et le Centre de recherche universitaire lorrain d'histoire - EA 3945 (Université de Lorraine), avec le soutien du labex HASTEC (Histoire et anthropologie des savoirs, des techniques et des croyances) et de l'Institut universitaire de France.

Présentation de la thématique

Au XIXe siècle, le Moyen Âge apparut comme cet instant fondateur où s’était révélé le génie propre des « nations ». Au service du discours politique, tous les supports culturels furent convoqués et on explora - exploita - le Moyen Âge sous toutes ses formes.

Au cours de ce même XIXe siècle, dans ces mêmes pays européens, l'histoire s'affirmait progressivement comme une discipline scientifique. Si la naissance de la médiévistique bénéficia incontestablement du « goût du Moyen Âge » qui s’était emparé des esprits (pour reprendre le titre du livre publié par Christian Amalvi publié en 1996 et réédité en 2002), elle ne saurait pour autant lui être totalement et sans ambiguïté associée. La question de leurs rapports mérite d’être posée.

Ce colloque se propose d'aborder la question des sources médiévales, au moment où elles furent assemblées en un corpus, conçu d'emblée comme polymorphe (publication et édition critique des textes médiévaux, tri, classement, ouverture des archives aux chercheurs et au public, inventaire des œuvres d'art…). Les communications attendues traiteront des motivations et des méthodes qui présidèrent à l'élaboration du corpus, mais aussi des grandes figures, nationales ou locales, qui en furent les acteurs. Trois interrogations retiendront particulièrement l'attention : quel impact eurent ces entreprises de publication de textes et d’inventaire sur le travail et le discours de l'historien ? Comment envisagea-t-on la conservation, la médiatisation auprès du public de ce corpus médiéval, conçu aussi comme un patrimoine, (bâtiments destinés à la conservation, expositions, rôle de la photographie) ? Quel fut le rôle joué par les contacts – ou la concurrence – entre érudits et historiens des différents pays ?

Programme

Jeudi 8 novembre

Lieu : MSH Lorraine - salle internationale 324

  • 9h45 : Accueil des participants
  • 10h15 : Allocution de bienvenue, par Isabelle Draelants, directrice du Centre de médiévistique Jean-Schneider, et Isabelle Guyot-Bachy
  • 10h30 - 13h00 : matinée placée sous la présidence de Michel Bur, membre de l'Institut
    • 10h30 : Introduction, par Jean-Marie Moeglin, Université Paris 4-EPHE
    • 11h00 - 13h00 : Session 1. Une problématique à l'échelle de l'Europe
      • 11h00 : Les Monumenta Germaniae Historica , par Gerhard Schmitz, Université de Tübingen (Allemagne)
      • 11h30 : Des ‘Antiquaries’ aux historiens du Moyen Âge : révolution ou transition ?, par Jean-Philippe Genet, Université Paris 1-Panthéon-Sorbonne
      • 12h00 : L'invention du monument gothique, par Jean-Michel Leniaud, Paris, École nationale des Chartes
      • 12h30 : Discussion
  • 14h30 - 18h30 : après-midi placée sous la présidence de Patrick Corbet, Nancy, Université de Lorraine
    • 14h30 : Inventorier, publier, étudier. Naissance de la médiévistique en Belgique, du Romantisme à Henri Pirenne, par Éric Bousmar, Bruxelles, Facultés universitaires Saint-Louis (Belgique)
    • 15h00 : Famous Debates on Source Criticism in 19th Century Hungary: The New Foundations of Medieval Studies, par László Veszprémy, Budapest, Ministry of Defense, Museum and Institute of Defense (Hongrie)
    • 15h30 : The Editions of the Polish Narrative sSources in the 19th Century, par Ryszard Grzesik, Poznan, ISL Académie (Pologne)
    • 16h00 : Discussion
    • 16h30 : La médiévistique dans l'Italie unifiée (1861-1914) : intérêts de recherche et rapport aux sources, par Franco Franceschi, Université de Sienne (Italie)
    • 17h30 : L'histoire du Moyen Âge dans les premières revues scientifiques espagnoles, par Denis Menjot, Université Lyon 2
    • 18h00 : Discussion

Vendredi 9 novembre

Lieu : MSH Lorraine - salle internationale 324 (matinée) et Musée lorrain (après-midi)

  • 9h00 - 12h30 : Session 2. La médiévistique française à l'heure de la construction de la Nation
    • 9h00 - 11h00 : sous la présidence de Florence Bourillon, Université Paris-Est-Créteil-CRHEC)
      • 9h00 : Une médiévistique romantique. Les sociétés françaises d’antiquaires et les sources médiévales (1830-1870), par Odile Parsis-Barube, Université Lille 3-Charles-De-Gaulle
      • 9h30 : Les rapports entre l'histoire, la nation et la politique sous la Troisième République sous l'angle de l'histoire médiévale, des années 1870 à 1914, par Jean El Gammal, Nancy, Université de Lorraine
      • 10h00 : Auguste Molinier et les ‘Sources de l'histoire de France’, par Isabelle Guyot-Bachy, Nancy, Université de Lorraine
      • 10h30 : Discussion
    • 11h00 - 12h30 : sous la présidence de Jean-Marie Moeglin, Paris 4-EPHE-SAPRAT
      • 11h00 : À Metz, l'historiographie médiévale sous le regard des historiens français et allemands, par Mireille Chazan, Metz, Université de Lorraine
      • 11h30 : Entre construction du ‘roman national’, amour de la ‘petite patrie’ et tentation occitaniste, la naissance de la médiévistique dans l'Auvergne de la seconde moitié du XIXe et au début du XXe siècle : autour d'Henri Doniol (1818-1909), par Jean-Luc Fray, Clermont-Ferrand, Université Blaise-Pascal
      • 12h00 : Discussion
  • 14h30 - 17h00 : Session 3. La médiatisation du Moyen Âge auprès du public, sous la présidence de Gérard Giuliato, Nancy, Université de Lorraine
    • 14h30 : Accueil, par Francine Roze, Conservateur en Chef du Patrimoine, Directrice du Musée Lorrain
    • 14h45 : Les historiens de la numismatique lorraine et la formation des grandes collections au XIXe siècle, par Dominique Flon, Président de la Société d'histoire de la Lorraine et du Musée lorrain
    • 15h15 : Le ‘pari’ médiéval du baron Haussmann, par Florence Bourillon, Université Paris-Est-Créteil
    • 15h45 : Sources écrites, archéologie et histoire nationale : les historiens belges face à la ‘question franque’ (1830-1914), par Alain Dierkens, Université Libre de Bruxelles (Belgique)
    • 16h15 : Discussion et pause
  • 17h00 : Visite du Musée lorrain sous la conduite de Francine Roze, Conservateur en Chef du Patrimoine, Directrice du Musée Lorrain
  • 18h30 : Réception à la mairie de Nancy
  • Dîner offert

Samedi 10 novembre

Lieu : MSH Lorraine - salle internationale 324 et salle 326

  • 9h15 - 13h00 : Session 4. Archiver, éditer : pratiques et enjeux des sources
    • 9h15 - 10h45 : Atelier 1, sous la présidence d'Alain Dierkens, Université Libre de Bruxelles
      • 9h15 : Des sources du droit au droit de l'histoire sur les sources. L'édition des ‘documents inédits’ du Moyen Âge aux Archives nationales (1816-1866), par Yann Potin, Paris, Archives nationales
      • 9h45 : Archiver vs éditer. L'apprentissage des méthodes de constitution des corpus archivistiques et documentaires d'un archiviste dijonnais, Joseph-François Garnier (1829-1862), par Julie Lauvernier, Université d'Angers
      • 10h15 : Travaux philologiques, recherches textuelles et identification des auteurs anonymes dans la médiévistique du XIXe siècle: l'exemple du ‘Gallus Anonymus’, par Adrien Quéret-Podesta, Pécs, Lycée Leőwey Klára (Hongrie)
    • 9h15 - 10h45 : Atelier 2, sous la présidence de Jean-Luc Fray, Clermont-Ferrand, Université Blaise-Pascal
      • 9h15 : Le corpus des Chroniken der deutschen Städte, parues entre 1862 et le début du XXe siècle, par Dominique Adrian, Nancy, Université de Lorraine
      • 9h45 : L'édition des actes d'alliances urbaines (XIXe - début XXe s.) : le poids des approches nationales (Allemagne, Suisse), par Laurence Rémy-Buchholzer, Université de Strasbourg
      • 10h15 : Le ‘Renouveau national tchèque’, un second souffle pour les sources médiévales de Bohême ?, par Éloïse Adde-Vomackova, Université Paris 1-CEFRES, Prague (République tchèque)
      • 10h45 : Discussion
    • 11h15 - 13h00 : sous la présidence de Mireille Chazan, Metz, Université de Lorraine
      • 11h15: L'usage des documents d'archives européens dans la construction de l'histoire du Maghreb médiéval, par Dominique Valérian, Université Lyon 2
      • 11h45 : L'édition des sources des croisades et de l'Orient latin : une affaire française, par François-Olivier Touati, Tours, Université François-Rabelais
      • 12h15 : La publication des documents conservés dans les Archives de la Couronne d'Aragon (ca. 1840- ca. 1920). Enjeux, pratiques, effets, par Stéphane Pequignot, Paris, EPHE
      • 12h45 : Discussion
  • 14h30 - 16h15 : Session 5. Figures de médiévistes, sous la présidence de François-Olivier Touati, Tours, Université François-Rabelais
    • 14h30 : Charles-Victor Langlois, par Xavier Hélary, Université Paris 4-Sorbonne
    • 15h00 : Jean Schoetter (1823-1881) : un pionnier de l’histoire scientifique au Luxembourg, par Pit Peporté, Université de Luxembourg (Luxembourg)
    • 15h30 : L’abbé Chatton : un exemple du développement de la médiévistique au sein des sociétés savantes lorraines à la veille de la Première Guerre mondiale, par Catherine Guyon, Nancy, Université de Lorraine
    • 16h : Discussion
  • 16h15 : Conclusion, par Christian Amalvi, Université Paul-Valéry-Montpellier 3

Comité scientifique

  • Catherine Brice, Université Paris-Est-Créteil - CRHEC, EA 4392
  • Isabelle Draelants, Centre de médiévistique Jean-Schneider, ERL 7229 - Université de Lorraine - CNRS
  • Isabelle Guyot-Bachy, Centre de médiévistique Jean-Schneider, ERL 7229 - Université de Lorraine
  • Jean-Marie Moeglin, Université Paris IV- EPHE – SAPRAT, EA 4116
  • Gerhard Schmitz, Monumenta Germaniae Historica et Université de Tübingen

Voir aussi

  • Le colloque sur le site du Centre de médiévistique Jean-Schneider.
  • Le colloque sur le site de la MSH-Lorraine.