Homécourt

De Wicri Lorraine
Aller à : navigation, rechercher
AfficheFeteScienceLorraine2010.jpg
À propos de cette image
Accueil > Lorraine > Meurthe-et-Moselle > Homécourt

Homécourt est une commune française du département de Meurthe-et-Moselle.

La sidérurgie à Homécourt[1]

L'origine de l'usine d'Homécourt remonte à la fin du 19 ème siècle.

La société Vezin-Aulnoye qui entreprend le fonçage d'une mine à Homécourt en 1885 décide quelques années plus tard d'édifier à Homécourt une usine comprenant notamment deux hauts-fourneaux. Un troisième haut-fourneau destiné à produire 200 tonnes de fonte par jour est allumé en 1904, puis un quatrième en juillet 1905.

En avril 1903, l'usine est cédée à la compagnie des Forges et Aciéries de la Marine. En 1914, à la veille de la première guerre mondiale, cette usine est en pleine prospérité. l'usine est détruite durant la guerre.

Après la période de reconstruction ; les hauts-fourneaux sont remis à feu entre octobre 1920 et novembre 1926 puis subissent une nouvelle éclipse pendant la seconde guerre mondiale...

En 1964, les cinq hauts-fourneaux, situés sur une ligne Nord-Sud perpendiculaire à la vallée de l'Orne, sont chargés par skips et produisent 2400 tonnes de fonte par jour.

Avec la crise européenne de la sidérurgie, au milieu des années 1970, l'activité fonte s'arrête sur le site, laissant un site et un environnement pollué par différents métaux lourds et les crassiers de l'usine. Depuis la réhabilitation des sites et sols pollués se poursuit, dont par des techniques expérimentales de phytoremédiation associant plantes et champignons[2].

Voir aussi

AffiheFeteScienceLorraine2009.png
À propos de cette image

La station du Gisfi a participé à la Fête de la Science 2009.

Article connexes

Liens interwikis

Homécourt sur :

Notes et références

  1. Paragraphe extrait de Wikipédia
    Homécourt. (2010, janvier 27). Wikipédia, l'encyclopédie libre. Page consultée le 10:37, février 3, 2010 à partir de http://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Hom%C3%A9court&oldid=49331488.
  2. BEGUIRISTAIN T, BIDAR G, JONER E., LEYVAL C. : Utilisation de plantes mycorhisées pour réhabiliter un soi industriellement pollué par des métaux lourds et des HAP dans le nord-est de la France (Homécourt). ADEME « Première rencontre nationale de la recherche sur les sites et sols pollués », Paris, 12 et 13 décembre 2002