Nuvola apps important.png Attention, suite à une faille de sécurité, la plupart des liens vers les serveurs d'exploration sont désactivés.

-

Exposition des BU de Lorraine 2023 - Aimer la liberté à en mourir

De Wicri Lorraine
Aller à : navigation, rechercher
Exposition des BU de Lorraine 2023 - Aimer la liberté à en mourir

Evénements de la Direction de la Documentation
- Bibliothèque universitaire de lettres, sciences humaines et sociales
Logo BU UL.png
Programmation 2022 - 2023
Septembre-Octobre Nature Mythique
Septembre-Octobre Aimer la liberté à en mourir
Octobre Café Antiquipop
Novembre Denis Christian Gérard en dédicace
Novembre-Décembre Le monde végétal et imaginaire
Novembre-Décembre Rotulus, un patrimoine médiéval à dérouler
Janvier Nuits de la lecture - 7e édition
Janvier-Février Les Maux de l’âme
Février-Mars Variations sur le paysage
Mai-Juin EFA175
Affiche de l'événement Aimer la liberté à en mourir

Présentation

La Bibliothèque universitaire de lettres, sciences humaines et sociales de Nancy présente une exposition Aimer la liberté à en mourir du 1er septembre 2022 au 28 octobre 2022 au 1er étage de la bibliothèque.

Conférence et présentation de l'exposition

  • En septembre La collaboration des polices allemande et vichyssoise en région de Nancy (1940-1944). Date et lieu à préciser
  • Mardi 11 octobre 2022 à 17h - présentation de l'exposition au 1er étage de la bibliothèque.
  • Mardi 11 octobre 2022 à 17h30 en salle 1 Industriels de Meurthe-et-Moselle sous l'occupation ou comment organiser le "travail commun" avec les industriels allemands. Conférence de Jean Claude Magrinelli.

Membres fondateurs de l’exposition

Des ouvriers du bassin de Nancy combattent l’occupant et son complice de Vichy.

  • M. Olivier BALDIN, Président du CRIDOR, olivier.baldin@free.fr
  • M. Jean-Marc DELMOTTE, Président de l’Institut d’Histoire Sociale de la CGT 54, ihscgt54@gmail.com
  • M. Christian POIRSON, Secrétaire de la section du Nancy du PCF, christian.poirson1@gmail.com

L’exposition a été financée par le Conseil départemental de Meurthe-et-Moselle, la Ville de Nancy.

Des ouvriers du bassin de Nancy combattent l'occupant et son complice de Vichy
Le mouvement ouvrier victorieux en 1936 suscite peur et répression
La vie quotidienne sous l'occupation
Résister, c'est d'abord s'exprimer pour unir

Déroulé de l'exposition

Ouvrage de Jean Claude Magrinelli
Présentation de Jean Claude Magrinelli

La commission s’est posé 10 questions :

  • Qu’était le bassin de Nancy avant 1939, sur le plan économique et social ?
  • Quelles sont les « racines » de la résistance ouvrière qui se manifestera dès le début de l’occupation ?
  • Que représente le bassin de Nancy pour l’occupant ?
  • Quelles sont les conditions de vie et de travail sous la botte allemande et sous le régime de Vichy ?
  • Pourquoi s’est organisée la résistance ouvrière ? Quel rôle a joué la presse clandestine ?
  • Quelles formes a pris la lutte armée ?
  • Quelles sont les responsabilités françaises en matière de répression ?
  • Quelles sont les responsabilités allemandes en matière de répression ?
  • Quel est le bilan de cette répression ?
  • La Libération met – elle fin aux difficultés des ouvriers ?

Exploration d'archives

La commission a exploré les fonds des archives municipales et départementales en fonction de ces 10 thèmes, le travail le plus délicat étant de sélectionner dans la quantité de documents rassemblés LE document parlant qui sera présenté au public. La chose est délicate et difficile (exemple : le ravitaillement. Articles « Le champ de courses de Brabois transformé en jardins ouvriers » et « L’arrivage du poisson à Nancy »).

Les 10 panneaux :

  • Panneau I : Avant 1939, dans le bassin de Nancy, l’industrie est le 1er secteur d’activités. La population ouvrière est majoritaire dans la population active. Elle travaille dans la sidérurgie, les mines de fer, les industries chimiques, la métallurgie, les industries de la chaussure et de l’habillement, le bâtiment etc…
  • Panneau II : Le Front Populaire, c’est l’entrée sur le devant de la scène de la classe ouvrière syndicalement réunifiée (congrès de réunification CGT – CGTU en décembre 1935), organisée (la CGT syndique plus de 80 % des métallos et plus de 90 % des mineurs), combative (grèves avec occupation à Neuves – Maisons en 1935 et grèves de l’été et de l’automne 1936), conquérante (congés payés, 20 % d’augmentation des salaires, 40 heures de travail hebdomadaire…). Le Front Populaire, c’est aussi la grande peur des classes possédantes. Elles réagissent avec
  • Création du RNL (Louis MARIN et le PPF de Jacques DORIOT)
  • La résistance patronale (grève aux usines de Pompey en 1937)
  • Décret – loi DALADIER de novembre 1938 (sur les étrangers, les 40 h, la réduction des salaires…)
  • Répression de la grève générale de la CGT du 30 novembre 1938
  • Décret – loi d’interdiction du PCF le 26 septembre 1939
  • Panneau III : Le bassin de Nancy travaille exclusivement pour l’effort de guerre allemand (usines RÜSTUNG : Neuves – Maisons, Dieulouard, Pompey, Pont – à – Mousson, mines de fer et de sel). Les autorités préfectorales de Vichy collaborent (carte de travail par arrêté du 4 février 1941, incitations à aller travailler en Allemagne puis Relève et STO)
  • Panneau IV : L’occupation, c’est la misère au quotidien (avec le rationnement, la baisse du pouvoir d’achat, la militarisation de la production, la suppression des libertés fondamentales…). Vichy cherche un soutien chez les ouvriers ; la hiérarchie catholique lui apporte son soutien ; des dirigeants de l’UD – CGT participent à la Charte du Travail.
  • Panneau V : La direction régionale du parti communiste se met en place fin juin 1940. Elle se fixe comme 1er objectif de faire reparaître La Voix de l’Est (lutter contre le fatalisme né de la défaite, dénoncer la politique de Vichy, le pillage par l’occupant, appeler à l’action sur les revendications…) Elle reparait en janvier 1941 (équipe féminine de rédaction, centre de tirage à Nancy et Piennes, diffusion par groupes de trois du FNLIF).
  • Panneau VI : A partir de février 1942, les groupes de T.P. passent à la lutte armée (sabotages) sous la direction de trois chefs FTP successifs (Giovanni PACCI, Marcel SIMON et Pierre BUFFARD).
  • Panneau VII : Définit le processus de répression engagé par le préfet régional Jean SCHMIDT : Fichiers des militants et suspects (à partir de novembre 1940), transmission de listes aux AA (mars 1941), internement administratif (à partir de janvier 1941), ouverture du CSS d’Ecrouves (juillet 1941), mise en place de la SS / CAN (septembre 1941), création de la SAC de l’ 15ème BRPJ (mai 1942).
  • Panneau VIII : Les mesures de répression allemandes : Prise d’otages après les sabotages d’Auboué, Briey et Dombasle ; création de la SIPO und SD de Nancy. Intégré aux 70 otages arrêtés en représailles du sabotage de l’usine d’Auboué, Marceau REBOURG est déporté le 6 juillet 1942 à Auschwitz où il décède.
  • Panneau IX : La répression a été terrible en région de Nancy (193 internés administratifs, 993 internés à Ecrouves venus de toute la zone occupée, 110 condamnés par la SS / CAN, 393 déportés et 69 fusillés dont 47 FTP à La Malpierre.
  • Panneau X : La Libération, c’est la liberté retrouvée ; DE GAULLE à Nancy le 24 septembre 1944, les difficultés matérielles qui subsistent, les premières manifestations, le procès des membres de la SIPO und SD et de la SAC de la 15ème Brigade.

Eléments d'information des partenaires

10 panneaux d’exposition pour rappeler aux jeunes et adultes

  • L’importance des industries dans le bassin avant guerre et sous l’occupation
  • Le Front Populaire dans ce bassin, comme élément de progrès mais aussi élément de peur
  • Les conditions de vie et travail des ouvriers du Front populaire à l’occupation
  • Les actions politiques de résistance ouvrière (tracts)
  • Les actions armées contre l’occupant et Vichy (sabotages)
  • Le préfet régional collaborateur Jean Schmidt
  • Les forces répressives françaises : la section spéciale près la Cour d’Appel, la XVème brigade mobile, le GMR Lorraine
  • Les forces répressives allemandes : la GFP puis la SIPO und SD
  • Les lieux de répression : Charles III, Ecrouves et La Malpierre
  • Les difficultés persistantes après la Libération

L’originalité de l’exposition tient au fait que tous les documents présentés viennent des archives des collectivités territoriales

  • Archives départementales : rôle du préfet régional Jean SCHMIDT ; action répressive de la 15ème Brigade Mobile de Police de Sûreté et de la SIPO und SD de Nancy ; la Section Spéciale près la Cour d’Appel de Nancy ; la composition et l’action des groupes FTP dirigés par Giovanni PACCI ; Marcel SIMON ; René BUFFARD, les lieux de répression, la Libération.
  • Archives Municipales de Nancy : économie de Nancy et du bassin avant guerre ; les partis politiques et syndicats sous le Front Populaire ; la grève du 30 novembre 1938 ; l’interdiction du PCF le 26 septembre 1939….
  • Bibliothèque Municipale de Nancy : la presse d’avant guerre notamment le Réveil Ouvrier (CGT), la Voix de l’Est (PCF), le Populaire de l’Est (SFIO) et l’Est Républicain (quotidien régional) ; l’Echo de Nancy sous l’occupation.

Evénements en relation

Conférence donnée par Jean-Claude MAGRINELLI, historien-chercheur : «Toul et Toulois, du Front populaire à la Libération» le samedi 2 juillet 2022 à 14 heures à la MÉDIATHÈQUE DE TOUL Jean-Claude MAGRINELLI présente une synthèse des documents inédits, allemands et vichyssois, auxquels il a pu accéder, concernant des évènements survenus à Toul et sa région, dont beaucoup sont restés dans l’ombre.

Vernissage

Verre de l'amitié le 11 octobre 2022

Bibliographie

  • Ouvriers de Lorraine (1936-1946) . 2, Dans la résistance armée (Juin 1941-Août 1944) / [Jean-Claude Magrinelli] Magrinelli, Jean-Claude. Nancy : Kairos ; DL 2018. Disponible à Metz - BU Saulcy Salle Arts-histoire-géo (944.380 81 MAG) et dans d'autres bibliothèques UL
  • Ouvriers de Lorraine (1936-1946) . 1, Du Front populaire à l'Occupation / [Jean-Claude Magrinelli] Magrinelli, Jean-Claude. Nancy : Kairos ; DL 2018. Disponible à Metz - BU Saulcy Salle Arts-histoire-géo (944.380 81 MAG) et dans d'autres bibliothèques UL
  • Ouvriers de Lorraine (1936-1946) . 3, De la Libération à la Guerre froide (septembre 1944-décembre 1946) / [Jean-Claude Magrinelli] Magrinelli, Jean-Claude. Nancy : Kairos ; DL 2018. Disponible à Metz - BU Saulcy Salle Arts-histoire-géo (944.380 81 MAG) et dans d'autres bibliothèques UL
  • Militants ouvriers de Meurthe-et-Moselle sous l’Occupation : fichés, licenciés, internés, déchus de la nationalité française, emprisonnés, pris en otage, déportés, fusillés, abattus, morts au combat / Jean-Claude Magrinelli ; préface de Claude Pennetier Magrinelli, Jean-Claude ; Pennetier Claude,; Pennetier, Claude. Nancy : Kairos ; DL 2020. Disponible à Metz - BU Saulcy Salle Arts-histoire-géo (944.380 81 MAG) et dans d'autres bibliothèques UL

L'accès à la bibliothèque en pratique

Notes