Nuvola apps important.png Attention, suite à une faille de sécurité, la plupart des liens vers les serveurs d'exploration sont désactivés.

-

Exposition des BU de Lorraine 2021 - Gamification et jeux sérieux

De Wicri Lorraine
Aller à : navigation, rechercher
Exposition des BU de Lorraine 2021 - Gamification et jeux sérieux

Evénements de la Direction de la documentation et de l'édition
- Bibliothèque universitaire de lettres, sciences humaines et sociales
Logo BU UL.png
Programmation 2020 - 2021
Septembre-Octobre Le Monde à part, la peinture de paysage
Novembre-Janvier Pays/Passage
Janvier Nuits de la lecture - 5è édition
Janvier Textes sans frontières/Nouvelles écritures dramatiques
Janvier Demain est-il ailleurs ?
Janvier L'hypnose à Nancy - Hippolyte Bernheim
Janvier Gamification et jeux sérieux
Février Nix Olympica
Mars Rythmiques de l'asphalte
Avril-Mai Drogues
Mai Légendes européennes
Mai FUFU
Juin Retour au Maroc
Affiche de l'événement Gammification

Lors du Cycle de conférences sur le jeu - SU2IP, Stéphane Goria propose une conférence "Gamification et jeux sérieux" le 20 janvier 2021 de 15h à 17h à la Bibliothèque universitaire de lettres, sciences humaines et sociales de Nancy.

Voici le lien de la Webconference [1]

Afin de poursuivre sa démarche d’investigation des intérêts de la ludicisation dans les dispositifs d’apprentissage à l’Université, le SU2IP vous propose un cycle de trois conférences questionnant les relations entre le jeu et l’innovation pédagogique. L’équipe du SU2IP a invité trois enseignants-chercheurs de l’université de Lorraine, spécialistes du jeu, à présenter leurs recherches pour éclairer cette question et en débattre avec vous. Ce cycle vient ainsi enrichir les ateliers déjà proposés dans le cadre du plan de formation annuel du SU2IP. 
Photographie Stephane Goria

Présentation de la conférence

  • Le 20 janvier 2021 de 15h à 17h à la BU Lettres et SHS à Nancy.
  • GAMIFICATION ET JEUX SÉRIEUX PAR STÉPHANE GORIA

Même si l’on peut faire remonter la conception de jeux destinés à la formation au XVIIIe siècle, cette possibilité a pris du temps pour se développer, puis sortir des cadres de l’enseignement militaire et de la petite enfance. Formulés en tant que tels en 1970, les jeux sérieux (serious games) ne se sont imposés comme une opportunité acceptable qu’au début des années 2000. Depuis, ce mouvement a pris de l’ampleur entrainant dans son sillage d’autres formes, plus ou moins proches, relevant de pratiques détournées (serious play / serious gaming), de projets de conception (learning by game-design), d’incitation par emprunts structurels ou d’univers (gamification/ludification). Face à cet éventail de possibilités, cette présentation souhaite clarifier quelques différences parmi ces nouveaux usages, mais surtout donner, sur la base de quelques exemples, des informations et des moyens aux enseignants du supérieur pour choisir la forme inspirée du jeu correspondant à leurs besoins”.

Stéphane Goria est maître de conférences à l’Université de Lorraine depuis 2007 et emploie diverses formes issues du Jeu dans certains de ses cours. Parmi ses spécialités de recherche, il s’intéresse à la conception des formes sérieuses du jeu ainsi qu’au potentiel informationnel utilitaire des structures ludiques. Sur ces aspects, il est l’auteur de nombreuses publications. Il est aussi membre de l’Expressive Game Lab et de l’association Serious Games Network – France.

L'événement en pratique

Notes