Exposition des BU de Lorraine 2019 - Portrait du soldat inconnu

De Wicri Lorraine
Aller à : navigation, rechercher
Exposition des BU de Lorraine 2019 - Portrait du soldat inconnu

Evénements de la Direction de la documentation et de l'édition
- Bibliothèque universitaire de lettres, sciences humaines et sociales
Logo BU UL.png
Programmation 2018 - 2019
Septembre-Octobre Batailles d'Images
Novembre-décembre Portrait du soldat inconnu
Janvier Nuit de la lecture
Janvier-Février Pages
Mars Lukas Bradacek
Avril Rencontre littéraire
Avril-Mai-Juin Mobil'Homme
Affiche de l'événement Portrait du soldat inconnu

Daam Lô, artiste peintre, propose une exposition Portrait du soldat inconnu du 12 novembre 2018 au 21 décembre 2018 à la Bibliothèque universitaire de lettres, sciences humaines et sociales de Nancy.

Présentation de l'exposition et propos recueillis auprès de Daam Lô

Ce travail est un hommage à nos ancêtres qui ont participé à la guerre. Je l'ai commencé à l'approche du centenaire de la première guerre mondiale par des portraits de soldats d'outre-mer. Mes sources étaient surtout glanées sur internet au hasard des photos que je trouvais dans mes recherches. C'est ainsi que j'ai découvert le travail d'un artiste suisse de l'époque de la première guerre mondiale du nom de Eugène Burnand qui fit beaucoup de portraits de soldats ayant participé à la guerre. Je m'en suis inspiré pour faire trois portraits de tirailleur sénégalais.

Ensuite mon travail a évolué vers la condition anonyme du soldat pris dans les combats. Je me suis alors intéressé aux masques à gaz qui furent utilisés pour la première fois sur les fronts de la première guerre mondiale. L’intérêt au recours du masque à gaz dans mes peintures apporte une puissance visuelle ; j’estime que cela donne une certaine idée de l'horreur de la guerre et ça permet aussi de rendre anonyme celui qui le porte. J'ai eu l'idée de mettre en parallèle, sur la même image, le masque à gaz et le masque africain. Partant de photos de soldats avec des masques à gaz, j'ai voulu confronter plastiquement le masque africain avec les différents types de masque à gaz de la première guerre mondiale. Le résultat est une série de grandes peintures à l'huile figuratives de format vertical et de ton monochrome. La teinte est obtenue avec une palette restreinte faite de quatre couleurs : de la terre d'ombre brûlée, du rouge de cadmium pâle, du jaune de Naples et du blanc de zinc.

L'idée générale de cette série est donc l'anonymat du soldat. Un anonymat qui le déshumanise et en fait un «chien de guerre». Or derrière chaque soldat il y a une famille, voir même parfois tout un village, des hommes des femmes et des enfants qui lui sont proches. Dans le contexte africain, l'histoire nous dit que la mobilisation se fit parfois dans la douleur et les engagés africains n'avaient rien de volontaires contrairement à l'appellation qui leur était attribuée sur les registres militaires.

Étant moi-même originaire du Sénégal j'avais un grand oncle ancien combattant qui participa à la première guerre mondiale. Je lui dédie ce travail ainsi qu'à tous ces soldats d'outre-mer qui n'ont pas toujours eu la reconnaissance de cette patrie à qui ils auront dédié une partie de leur jeunesse et pour beaucoup d'entre eux, morts pour la France.

CONFERENCES ET DEDICACE MARDI 13 NOVEMBRE 2018 A 15H – SALLE D’EXPOSITION – ENTREE LIBRE

  • Présentation de l'exposition "Soldat inconnu" par Damm Lô où il s'exprimera sur sa démarche artistique et le contexte de création de son travail.
  • Au travers d'une communication, Didier Francfort donnera un ton particulier sur le caractère mondial de la 1ère GM qui ne s'arrête pas au front franco-allemand et qui ne fait pas du 11 novembre la seule référence à la "Der des Ders" d'autant plus que des conflits ont suivi entre la Grèce et la Turquie, par exemple...
Photographie Professeur d’histoire contemporaine à l’Université de Lorraine
Page de couverture La dernière valse du Titanic ou les tribulations d'une oeuvre musicale
  • Didier Francfort présentera son ouvrage "La dernière valse du Titanic ou les tribulations d'une oeuvre musicale"

Songe d’Automne... Il se dit que ce fut la dernière oeuvre jouée par l’orchestre avant que ne sombre le Titanic, en avril 1912. Mais une chose est certaine: cette valse a beaucoup voyagé! De la Serbie à la Finlande, en passant par la Russie impériale et soviétique, puis à l’Angleterre édouardienne, ses usages et ses formes se sont métamorphosés.

Faisant jouer de concert l’esthétique, le politique et le culturel, cette enquête rôde sur la piste de ces itinéraires sinueux. Page après page, diverses formes d’émotions collectives entrent alors en scène. Ici, les exigences des musiques savantes, là, l’hédonisme de chansons populaires. Peu à peu, chemin faisant, ces multiples pistes révèlent les soubassements d’une histoire singulière nommée nostalgie.

Retrouvez une bibliographie consacrée à Didier Francfort dans Ulysse, le catalogue des BU de Lorraine [1]

  • Lieu : BU Lettres et SHS - Nancy

Biographie de Daam Lô

Daam LÔ est un artiste originaire du Sénégal, diplômé de l'école des beaux-arts de Nancy il a participé à divers expositions personnelles et collectives, son moyen d'expression préféré est la peinture à l'huile.

Toiles exposées de Daam Lô

Une partie des toiles présentées à la Bibliothèque universitaire de lettres, sciences humaines et sociales, ont fait l'objet d'une exposition à l'Ossuaire de Douaumont du 15 juin au 15 septembre 2017.

huile sur toile 195 X 114 cm La Force Noire 2015
huile sur toile 195 X 114 cm Masquerade à Roye 2015
huile sur toile 195 X 114 cm La Force Publique 2015
huile sur toile 195 X 114 cm Nenette et Rintintin 2016

Expositions antérieures

  • 2016 Collège les Avrils à Saint-Mihiel
  • 2017 Laboratoire d'Expression Élastique à Metz
  • 2017 Musée Serret et de la vallée de Saint-Amarin
  • 2018 Médiathèque de Toul
  • 2018 Fort de Douaumont

Bibliographie

Quelques documents à découvrir en relation avec le sujet de l'exposition [2]

L'exposition en pratique

Notes