Nuvola apps important.png Attention, suite à une faille de sécurité, la plupart des liens vers les serveurs d'exploration sont désactivés.

-

Conf'Curieuses 2011

De Wicri Lorraine
Aller à : navigation, rechercher
Programme Conf'Curieuses 2011.png

Les Conf'Curieuses constituent un cycle de conférences scientifiques ouvertes au grand public. En 2011, 10 conférences sont organisées, autour du thème de la forêt, dans le cadre de l'année internationale de la forêt.

Les Conf' Curieuses sont organisées conjointement par le Muséum-Aquarium de Nancy, les Conservatoire et jardins botaniques de Nancy et le PRES de l'Université de Lorraine. Elles se déroulent au Musée-Aquarium.

Les dates et thématiques

  • Le jeudi 20 janvier 2011 à 18h30 - La forêt, mère des fleuves ?, par Claude Cosandey, directrice de recherches émérite au Laboratoire de géographie physique « Pierre Birot », CNRS

Si la littérature des forestiers du XIXe siècle, riche en textes considérant la forêt comme « la mère des fleuves » est un peu dépassée, le rôle de la forêt dans l'abondance des cours d'eau reste une question très controversée en hydrologie.

L’écologie forestière s’allie à l’archéologie et à l’histoire pour détecter les impacts de l’Homme sur la biodiversité ainsi que leur durée de vie. Ces recherches ont une acuité particulière en Lorraine où d’immenses parcelles gallo-romaines ont été découvertes en forêt.

Dans les forêts du bassin du Congo, les produits forestiers non ligneux sont une ressource utile aux populations locales pour se nourrir, se vêtir ou se soigner, engendrant une inquiétude à propos de la conservation de ces ressources.

Au moment où les ressources d’origine fossile sont en diminution constante, le bois constitue une alternative de toute première importance pour de nombreux secteurs industriels du domaine de la chimie ou de l’énergie.

Après avoir été injustement oublié, le bois connaît depuis quelques années un grand regain d’intérêt dans le monde du bâtiment. Matériau renouvelable par excellence, il participe aujourd'hui pleinement à l'écriture d'une architecture contemporaine.

  • Le jeudi 16 juin 2011 à 18h30 - Grands herbivores sauvages : une reconquête naturelle des habitats, une gestion nécessaire, par François Klein, chef de CNERA Cervidés Sanglier, à la Direction études et recherche de l'ONCFS

Dans la plupart des habitats, de plaine comme de montagne, plusieurs espèces de grands herbivores sauvages cohabitent, parfois en densités fortes. Leurs impacts économiques et écologiques sont importants, appelant au contrôle par la chasse des populations et à la gestion durable des habitats.

  • Le jeudi 22 septembre 2011 à 18h30 - Le bois mort, l’insecte et le forestier : chroniques d’un enjeu de biodiversité, par Christophe Bouget, ingénieur-chercheur à l'unité « Écosystèmes forestiers » du Cemagref Institut public de recherche pour l’ingénierie en agriculture et environnement

Le bois mort et les vieux arbres constituent un compartiment forestier polymorphe, original mais vulnérable, sur lequel les enjeux de conservation et de gestion sont exacerbés. Les insectes sont ici pris à témoin pour dépeindre les éléments d’un débat, entre santé, économie forestières et foyer de biodiversité.

Plus que dans tout autre écosystème terrestre, les champignons sont une composante essentielle des forêts. Décomposeurs, symbiotes ou parasites des arbres, ils déterminent pour une grande part la structure et la pérennité des peuplements.

Quand elles ne sont pas peuplées de sorcières, les forêts magiques invitent l’homme à assumer pleinement ses désirs physiques et font de ceux-ci un enjeu esthétique. Le Romantisme surnaturalise ainsi la forêt pour asséner à l’Homme une leçon de nature et lui enseigner la majesté de ses aspirations.

En forêt tropicale humide, une grande diversité d’arbres démarre sa vie dans un milieu très sombre. Pour réussir à accéder à la lumière et tenir debout à moindre coût, ces arbres ont développé selon leur « tempérament », une diversité étonnante de stratégies biomécaniques.