Parc naturel régional des Vosges du Nord

De Wicri Bois
Aller à : navigation, rechercher
Parc naturel régional des Vosges du Nord
Contact
Coordonnées
Adresse : SYCOPARC Maison du Parc/Le Château B.P. 24
67290 LA PETITE PIERRE
Région : Lorraine
Pays : France
Téléphone : 03 88 01 49 59 (fixe pro)
Site internet : http://www.parc-vosges-nord.fr/
contact@parc-vosges-nord.fr
Périmètre d'action
Statut de l'organisme : Syndicat mixte
Zone géographique : Vosges (département)
Types de milieu : Forêt, Zones humides et Autre
Mots-clé : Parc, nature, culture, patrimoine, étude, protection, éducation, sensibilisation


Note :
Cette structure est l'un des organismes susceptibles de collecter des données sur les forêts d'Europe (voir la liste) identifiés par l'Observatoire européen des forêts


Description de l'organisme

(Les éléments qui suivent sont repris de documents émanant de la structure elle-même, site internet, plaquette de présentation...)

Les Vosges du Nord essentiellement gréseuses, soumises à un climat tempéré à tendance continentale (cela signifie que nos hivers peuvent être longs et froids et nos étés chauds et secs) et entaillées de nombreux cours d'eau hébergent des milieux naturels variés accueillant une faune et une flore originales et de grand intérêt. De la pédagogie en toute chose Telle est la devise du Parc pour la période de la charte en cours, c'est-à-dire 2001-2011. Renforcer les actions du SYCOPARC par un volet de sensibilisation ou d'information. Les deux actions exemplaires, présentées ci-après, illustrent les objectifs du SYCOPARC de mise en place d'actions et d'équipements pédagogiques. "Forêt Mon Amie" est une opération pédagogique mise en oeuvre par le SYCOPARC sur 2 années scolaires, de 1999 à 2001. Son objectif prioritaire est de contribuer à faire évoluer favorablement les comportements par lesquels l'individu interagit avec l'environnement. Ce type d'opération est nouveau sur le territoire. Action fédérative et partenariale avec l'Office National des Forêts et l'Education Nationale, elle s'est appuyée sur une redécouverte de la forêt par les enfants, futurs citoyens et acteurs de demain.

Une prise de conscience très jeune de la richesse du patrimoine forestier qui les environne leur permet d'avoir une vision différente et générale de l'écosystème, essentielle quand ils seront plus tard professionnels de la forêt, propriétaires forestiers, élus locaux ou simplement habitants ou usagers des forêts.

Plus précisément, ses objectifs étaient d'apporter une meilleure connaissance de la forêt (rôles écologique, économique, social), sur le territoire du Parc naturel régional des Vosges du Nord en privilégiant l'environnement proche et souvent mal connu de l'enfant par diverses approches (sensorielle, cognitive, expérimentale et ludique).

Il devait stimuler chez l'enfant le plaisir d'apprendre et le plaisir d'être dans la nature, ainsi qu'une démarche "d'éco-citoyenneté" pour lui, qui est aussi le principal vecteur de modification des comportements des adultes.

Le programme de découverte et d'animation s'est adressé aux écoles de CE2 à CM2 (cycle 3, 8 -11 ans) du territoire du Parc en s'inscrivant dans le projet d'école ou de classe, afin de profiter de la dynamique de ce projet sur la durée de l'année scolaire. Les 3 sorties en forêt réalisées par chaque classe, en relation avec le rythme des saisons, ont constitué le fil conducteur du travail de toute l'année scolaire.

Elles ont permis, au travers des animations des forestiers, des naturalistes, des artistes et des gestionnaires, de transmettre une notion complexe mais essentielle : la multifonctionnalité de l'espace forestier. En effet, concilier gestion forestière patrimoniale, protection de la diversité biologique, accueil, information, sensibilisation et économie locale, s'inscrit dans les objectifs de développement durable de la charte du Parc.La Maison de l'Eau et de la Rivière La charte constitutive du Parc naturel régional des Vosges du Nord, adoptée en 1975, parlait déjà d'une maison de la pêche et de la pisciculture.

La vallée du Donnenbach rêvait de voir revivre un site riche de son passé, de son environnement naturel, haut lieu du tourisme local vivant dans les mémoires collectives.

Les idées se rencontrent et mûrissent.

La Maison de l'Eau et de la Rivière a vu le jour quand le projet architectural a réhabilité la maison forestière du Donnenbach en CINE, Centre d'Initiation à la Nature et à l'Environnement, et en auberge.

Le site du Donnenbach, l'étang et ses abords, la maison forestière réhabilitée, la vallée toute entière sont consacrés au thème de l'eau, enjeu planétaire du millénaire qui s'ouvre à nous. La Maison de l'Eau et de la Rivière se veut un pôle majeur et exemplaire de découverte de la problématique de l'eau et du développement durable.

Un équipement phare dans le réseau des équipements de découverte des milieux du Parc naturel régional des Vosges du Nord car destiné à devenir le CINE pour l'ensemble du Parc. Les publics jeunes et moins jeunes seront accueillis pour des activités d'information, de sensibilisation, d'éducation, de formation aux problématiques de l'eau et des milieux aquatiques. La découverte se fera à la fois dans les salles de travaux pratiques et dans l'atelier, aux abords de la maison, grâce à des équipements spécifiques et thématiques, et enfin dans la vallée par " les chemins de l'eau ". La maison, le site et la vallée constituent en tant que tel un outil pédagogique.

Un équipement exemplaire car sa construction et sa gestion se veulent respectueuses de critères précis en matière de haute qualité environnementale. En effet, tout ce qui est possible a été fait pour limiter la consommation d'énergie par des panneaux solaires, une chaufferie au bois, l'isolation en ouate de cellulose, les charpentes bois, la récupération d'eau de pluie pour les sanitaires, la comptabilisation de toutes les consommations et usages de l'eau.

Un équipement complet permettant l'accueil, l'hébergement et la restauration, avec le souci permanent d'informer pour modifier nos comportements quotidiens et nos rapports à l'usage de l'eau : duplex et chambres d'hôtes, auberge dans le but de réussir un tourisme éducatif.

La Charte du Parc naturel régional des Vosges du Nord fait une place importante à la conservation de la nature. D'une part elle prévoit des actions pour la protection durable du patrimoine naturel remarquable, avec en particulier les sites biologiques sensibles (rochers, forêts, pelouses, landes, ruisseaux, marais) et les espèces rares et menacées (chevêche, lynx, gelinotte, chauves-souris). D'autre part, la Charte entend prendre en compte la nature dans la gestion durable des grands ensembles patrimoniaux, en matière de gestion des eaux, des forêts et des espaces ouverts (friches, vergers). Conditionnés par la géologie et façonnés par les hommes, les paysages des Vosges du Nord sont diversifiés. On y distingue trois grandes unités : le piémont, le massif forestier et le plateau Lorrain. Les richesses de chacun de ces ensembles s'offrent à nous comme un témoignage du passé. Se développer tout en préservant cet héritage, c'est le pari que font chaque jour les habitants des communes du Parc. Le Parc encourage les collectivités à préserver leur paysage en évitant la banalisation et la perte d'identité. Cette action passe par une bonne maîtrise de l'urbanisme (occupation du sol et architecture) , l'intégration des infrastructures (réseau électrique, réseau routier…), la gestion des espaces agricoles et des espaces naturels. Le Parc encourage les collectivités à préserver leur paysage en évitant la banalisation et la perte d'identité. Cette action passe par une bonne maîtrise de l'urbanisme (occupation du sol et architecture) , l'intégration des infrastructures (réseau électrique, réseau routier…), la gestion des espaces agricoles et des espaces naturels. Le territoire des Vosges du Nord connaît une tradition industrielle déjà ancienne.

En effet, ce territoire a connu, dès le XVI° siècle, un essor industriel déterminé par ses richesses patrimoniales.

La présence de ressources majeures, telles que la forêt, l'eau, le sable, les gisements de fer et de pétrole, a attiré de grandes industries, qui, pour la plupart, sont encore présentes aujourd'hui:

- extraction et transformation du grès (environ 250 emplois); - industries du verre et du cristal, autour des cristalleries St Louis et Lalique et des entreprises de verre optique (env 1.000 emplois); - industrie du fer autour des groupes De Dietrich et Alstom (env 3.000 emplois); - filière - bois (env 350 emplois)

Le développement de l'industrie touristique, quoique plus récent, peut procéder de la même logique : la valorisation économique des ressources patrimoniales du territoire.

C'est cette histoire industrielle qui explique aussi que l'agriculture du coeur du massif a été historiquement une agriculture pluri-active de subsistance, menée par des ouvriers-paysans. L'agriculture de production s'est concentrée, elle, sur les terres plus riches du piémont et du plateau.

Milieux : Hêtraies, chênaies, aulnaies, pinède sur tourbe, ruisseaux, étangs, tourbières à sphaignes, marais et roselières, friches humides, falaises et rochers, milieux ouverts

Commentaire

(Cette zone est réservée aux commentaires et éléments importants du point de vue de l'Observatoire européen des forêts)

{{{Commentaire}}}


Informations non liées à l'opération de recherche participative de l'EFI

Voir :

Liens interwikis

Voir le Parc naturel régional des Vosges du Nord sur les wikis :